lnb-argent - proA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

Actualité en images

Pro A (J.33) Dernier rendez-vous au Palais des Sports ce soir (20h30) en saison régulière et match à sacré enjeu pour l'Elan Béarnais (8ème, 19v, 13d) qui accueille Rouen (17e, 6v, 26d) déjà condamné à la Pro B. Pour les hommes d'Eric Bartecheky, une victoire permettrait de faire un pas de plus vers les playoffs mais celui-ci ne serait décisif qu'en cas de victoire de l'ASVEL à Dijon samedi. En cas de scénario différent, tout se jouerait mardi prochain entre l'Elan et la JDA, lors de l'ultime journée. Quel suspense !

Pas facile de gérer une coupure de 10 jours sans match avant d'aborder les deux dernières journées du championnat programmées ce vendredi et mardi prochain. Il flottait même comme un parfum de fin de saison le week-end dernier à Paris lors de la traditionnelle soirée des trophées de la LNB au cours de laquelle 5 Palois étaient nominés (lire par ailleurs).  Pourtant c'est bel et bien maintenant que tout va se jouer. "On avait donné le week-end dernier avec une reprise classique lundi car il aurait été mentalement très dur d'enchaîner les entraînements, surtout après 4 matches en 10 jours" a tenu a précisé l'entraîneur Eric Bartecheky en conférence de presse d'avant match.

Cela aura permis au moins à l'équipe de souffler un peu, sachant qu'elle était apparue un peu touchée physiquement lors de la série de 3 revers consécutifs enregistrés avant d'attaquer le sprint final (une première cette saison). "On était quand même mieux à Chalon dans le jeu que ce que nous avions proposé juste avant face à l'ASVEL. Allons-nous pouvoir conserver ce même tempo ?" s'interroge le coach.


L'Elan aura bien besoin d'un Steven Smith conquérant vendredi pour écarter Rouen ©Eric Traversié

Concernant la situation actuelle, le discours du coach est plein de bon sens : "Si on gagne les 2 prochaines rencontres, on est sûr d'accrocher les playoffs. On sait que comme pour la Leaders Cup, cela va se jouer à peu de chose. On n'a pas le choix et du coup, cela met une pression supplémentaire, il ne faut pas se le cacher. Malgré tout, les joueurs ne sont pas différents en ce moment. Ils sont conscients de l'enjeu mais je ne les sens pas plus inquiets ou mobilisés que d'habitude. Je ne sais pas comment il faut le percevoir d'ailleurs, je crois qu'ils sont juste eux-mêmes. On a notre destin entre les mains et j'espère que la détermination sera de notre côté. Cela reste très compliqué de jouer une équipe relâchée, sans pression comme Rouen. Nanterre s'est imposé il y a peu à Rouen mais pas dans la facilité. Les Normands jouent bien en attaque et leur zone peut poser des problèmes en défense. Rien ne sera aisé mais mieux vaut les jouer chez nous en tous les cas." Sous-entendu, le technicien palois compte bien sur le soutien du public qui pourrait être déterminant pour aider les joueurs à se sublimer et à aller chercher un nouveau succès capital pour valider (enfin) ce fameux ticket pour les phases finales.


Infirmerie : A noter que seul Léo Cavalière manquera à l'appel ce soir, étant à l'infirmerie pour 15 jours.


 
Championnat de France  - J.33
 ELAN BEARNAIS -  ROUEN
Vendredi 6 mai 2016
20:30 ( Match  à 17:30)
Palais des Sports, Pau
Nicolas MAESTRE, Hugues THEPENIER, Matthieu ROUX 
A suivre en direct sur    
logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina