lnb-argent - proA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

Palmarès


Les joueurs : Frédéric Fauthoux, Juan Aïsa, Laurent Foirest, Thierry Gadou, Emanual Davis, Didier Gadou, Narcisse Ewodo, Josh Grant, Jean-Michel Montabord, Dwayne Scholten, Ronnie Smith. Entr. C. Bergeaud.

1er de la Phase régulière (V:27-D:3), éliminé en 1/4 de finale de l'Euroligue par le Champion d'Europe en titre : le Kinder Bologne d'Antoine Rigaudeau (deux manches à une).

Champion de France (bat Nancy (2-1) en 1/4, Paris SG (2-1) en 1/2 et Villeurbanne en finale (2-0)).

Et de six!! Pour la seconde fois de son histoire l'Elan Béarnais réalise la passe de deux... Après avoir conquis le titre l'an passé sur le terrain de Limoges, les palois s'imposent cette année à l'Astroballe lors du match décisif.  Quel exploit! Ce sixième titre des palois, le quatrième de la décennie (1992, 1996, 1998, 1999) ajouté aux trois Tournois des As (1991, 1992, 1993) consacre l'Elan comme l'Equipe des années 90... Après avoir remporté le premier match de la finale à Pau (73-67), les hommes de Pierre Seillant n'étaient pas vraiment favoris pour s'imposer à Villeurbanne dans une salle qui n'a jamais souri aux Béarnais. L'entame de cette seconde manche le confirmait bien : 13-4 pour les locaux dans une salle surchauffée et déchaînée. Cependant, la maîtrise et le sang-froid palois réduisent cette salle au silence : tranquillement, l'Elan revient dans la partie, son jeu de passes fait merveille et libère des tirs ouverts pour les extérieurs tandis que la défense Béarnaise annihile complètement l'attaque de l'Asvel. Une passe aveugle à une main de Josh Grant pour Juan Aïsa glace encore plus l'atmosphère tandis que Fred Fauthoux et Narcisse Ewodo ne ratent pas la cible, malgré son excellent départ, Villeurbanne n'a que deux points d'avance à la pause (38-36). En seconde période, l'Elan toujours aussi bien en place autour de son emblématique capitaine Didier Gadou, gère bien la pression de ce match, tandis que Ronnie Smith et Josh Grant se battent comme des lions sous les panneaux... Les extérieurs rhôdaniens étouffés par la défense acharnée de Laurent Foirest, Juan Aïsa, Didier Gadou, Fred Fauthoux et Emanual Davis, et c'est l'Elan qui fait la course en tête (55-52 à la 32ème, 61-55 à la 37ème, 63-55 à la 38ème) en cette seconde période malgré les coups de boutoirs de Digbeu, Sonko et Rudd (pour ce qui sera le dernier match de ce formidable meneur de jeu). A deux minutes du terme, Digbeu réveille l'Astroballe et ramène les locaux à 2 points (64-62), mais quatre lancers de Davis,   un ballon perdu par Mous Sonko, une interception d'Aïsa, et les palois peuvent danser : Campeones, Campeones crient les supporters Béarnais qui ont fait le déplacement, l'Elan est un magnifique Champion de France!

Le retour de l'Elan à Pau sera inoubliable : 22h45 l'avion se pose à l'aéroport Pau-Pyrénées devant des centaines de supporters (dont André Labarrère, le député-maire) venus accueillir leurs héros ... Lolo Foirest   se présente le trophée en mains, c'est le début d'une nuit de folie... Le convoi quitte Uzein à 23h25 pour la place Clémenceau... Il lui faudra presque une heure pour aller jusqu'au centre ville...! Le "We are the Champions" de Queen est repris par tous les joueurs et une foule ivre de joie. Ce sont maintenant des milliers de Béarnais, Landais, Basques,  Bigourdans et Gersois qui vont faire la fête au Triangle et ailleurs... La nuit fut longue et belle!...
 
logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina