lnb-argent - proA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

ACTUALITE

La deuxième journée de Pro A s'est achevée ce mercredi soir par les succès de Limoges face à Chalon/Saône (90-65) et du MSB à Monaco (67-66), l'équipe sarthoise profitant de cette sacrée perf' pour se hisser en haut du classement en compagnie de l'ASVEL, Dijon, Hyères-Toulon et ....de l'Elan Béarnais, victorieux la veille de Nanterre (89-75) pour sa 1ère de la saison au Palais des Sports. Ces formations affichent toutes deux succès au compteur et le prochain match à Antares (sam 18h30) constituera un choc entre équipes invaincues : de sacrées retrouvailles en perspective avec l'ancien entraîneur palois Eric Bartecheky  ! (match à suivre en direct sur SFR Sport 2).

Avant ce 3ème rendez-vous en tout juste une semaine, l'Elan a ainsi confirmé mardi, et de quelle manière, son entrée en matière réussie à Chalon/Saône (victoire 82-62).


Face à une équipe de Nanterre bien plus au point que ne l'est actuellement le champion de France en titre, les hommes de Serge Crevecoeur sont parvenus à confirmer en signant une victoire collective convaincante. Après une première mi-temps aussi équilibrée qu'offensive (46-40) mais que l'Elan avait fini fort avec 8 points consécutifs de Khalid Boukichou, c'est au retour des vestiaires que les Palois ont su faire la différence. En déployant une intensité défensive remarquable, en dominant le rebond, les coéquipiers de Yannick Bokolo ont fait vivre un cauchemar aux visiteurs des Hauts-de-Seine, muets pendant 10 minutes (entre la 18e et la 28e minute de jeu). En débutant le 2ème acte par un 15-0 car en plus très adroits, les Palois se sont grandement facilités la tâche, gérant ensuite sereinement un écart oscillant autour des 20 unités, même s'il fléchira un peu en toute fin de match (89-75). Si Ken Horton a été élu MVP avec ses 24 points au compteur (dont 4/5 à 3 pts) c'est bien le travail de toute l'équipe qu'a tenu à mettre en avant Serge Crevecoeur à l'issue de la prestation des siens. Les chiffres clés du match confirment cette force collective étonnante pour un tout début de saison : 5 joueurs à 11 points et +, 19 passes décisives, 33 rbds à 23, 104 d'évaluation collective.  

Retrouvez ci-dessous le résumé vidéo de la rencontre (cliquez sur l'image)



72 heures après sa brillante entame à Chalon/Saône (victoire 82-62) l'Elan Béarnais retrouve son parquet ce mardi (20h) à l'occasion de la réception de Nanterre 92. Si le champion de France en titre est de toute évidence encore en rodage, il n'en est pas de même pour l'équipe de Pascal Donnadieu déjà bien en rythme et qui a également débuté la Pro A par un succès face à la JL Bourg (92-86). A l'instar de l'Elan, l'équipe des hauts-de-Seine a signé une victoire collective avec 6 joueurs à 11 points et + et l'opposition du jour entre les deux formations promet beaucoup. 

Serge Crevecoeur, coach forcément heureux après la première réussie samedi dernier, espère une confirmation à domicile : "J'attends de mon équipe qu'elle sorte avec la même envie, la même énergie et solidarité que face à Chalon/Saône. Défensivement, on  a fait un départ idéal par rapport à ce que je souhaite construire avec cette équipe. On a vu l'identité défensive recherchée. Cette fois on aura face à nous Nanterre, une équipe à forte capacité à marquer, on le sait. Ils shootent beaucoup avec des joueurs comme Schaffartzik, Invernizzi, Murphy, Shuler, Petteway, Moore : cela fait au moins 6 excellents shooteurs qu'il va falloir contenir. L'important est qu'ils aient le moins de tirs ouverts possibles. Il faudra aussi contrôler le rebond car sinon le ballon ressortira et on va se faire massacrer à 3 points." 


les Palois à l'entraînement lundi 25 septembre 

L'envie de bien faire

Le technicien palois sait bien que la mission des siens ne s'annonce pas facile et que ce 1er match de la saison sera un nouveau test grandeur nature : "Nous nous sommes rapidement focalisés sur la récupération après la victoire avec une première séance de stretching à l'hôtel. Les joueurs étaient en repos lundi matin puis ont enchaîné avec le seul entraînement avant la rencontre face à Nanterre 92. J'ai demandé beaucoup de concentration et d'application lors de cette séance pour obtenir une qualité de travail importante afin d'être le plus prêt possible pour mardi soir. On aborde cette première au Palais avec calme. A titre personnel, mon baptême du feu a eu lieu le week-end dernier alors il s'agit d' une première à domicile certes mais cela reste le deuxième match de la saison. Ce qui est sûr, c'est qu'il existe cette envie de bien faire devant notre public. Avec ce bon départ, on a  sûrement fait naître des attentes et il va falloir confirmer dans l'intention et la volonté défensive. J'espère retrouver cette combativité vue très nettement à Chalon/Saône. C'est un test supplémentaire de haut niveau, on va continuer à apprendre sur nous et voir un peu plus où on en est."

Rencontre à suivre dès 20 heures en direct sur France Bleu Béarn, sur le "Livestats" de la LNB ou encore sur les réseaux sociaux V&B (facebook, twitter, instagram)
Match des espoirs à 17h

L'Elan Béarnais a frappé fort en cette 1ère journée de Pro A en s'imposant largement au Colisée, chez l'Elan Chalon, champion de France en titre  (82-62). Cette victoire est logique et méritée tant les Palois ont dominé les débats tout au long de la rencontre. On savait la formation de Jean-Denys Choulet pas au mieux et en manque de repères collectifs et les Palois ont su pleinement en profiter. A confirmer dès mardi soir face à Nanterre 92 face à une équipe bien plus en place en ce début de saison.

Les Palois ont construit leur succès dès les premières minutes de jeu à l'aide d'une belle intensité défensive. Plusieurs ballons récupérés engendraient du jeu rapide et des points faciles à l'autre bout du terrain. Les coéquipiers de Yannick Bokolo comptaient déjà 8 points d'avance après 5 minutes (5-13) puis 11 à la fin du 1er QT (9-20). Présent dans le 5 de départ, Elie Okobo s'était déjà montré efficace offensivement avec 7 points inscrits. Il avait été aussi à l'aise pour faire jouer ses coéquipiers avec pour illustration cette passe dans le dos permettant à Ken Horton de rajouter 2 pts en fin de quart. Jamais Chalon/Saône ne pourra se remettre d'un tel départ, accusant même 18 points de retard à la pause (25-43, 20e).

Malgré un troisième quart plus intense, les locaux ne parviendront pas à se rapprocher d'un Elan tout en maîtrise et en efficacité (41-59, 30e). Jamais avares d'efforts à l'image de Taqwa Pinero et Léo Cavalière, les Palois vont rester appliqués défensivement,  l'écart atteignant alors les 25 unités (55-80, 37e). La grande force du groupe palois aura été de ne jamais se relâcher malgré l'ampleur du score. Tout le monde aura apporté son écot lors de ce succès collectif comme l' attestent les statistiques : 26 passes décisives contre 6 petits ballons perdus !  Elie Okobo a été brillant (MVP avec 21 d'évaluation) parmi 8 joueurs à + de 10 d'éval. Serge Crevecoeur a pu gérer son effectif depuis le banc, Elie Okobo et Alain Koffi ayant été les plus utilisés avec 28 min de jeu chacun. S'il faut toujours relativiser la portée d'un premier rendez-vous et tenir compte du niveau d'un adversaire en pleine reconstruction, nul doute que ce succès et la manière utilisée vont permettre de faire le plein de confiance à l'aube de la réception de Nanterre 92 au Palais (mardi, 20h).



A Chalon/Saône (Colisée)
ProA (J01)
samedi 23 septembre 2017 (18h30)
Chalon/Saône - EBPLO 62-82
(9-20, 16-23, 16-16, 21-23)
EBPLO : 52.5% de réussite aux tirs (31/59 dont 7/19 à 3 pts)
26 passes décisives, 6 balles perdues
EBPLO :  Elie Okobo 14 (+8 passes), Alain Koffi 13, Khalid Boukichou 12, Taqwa Pinero 10, Ken Horton 10, Chris Dowe 9, Kyan Anderson 7 (+7 passes), Léo Cavalière 7, Thibault Daval-Braquet 0, Damien Larribau 0, Yannick Bokolo 0
Chalon/Saône : Smith 14, Harris 2, Rozenfeld 6, Nzeulie 11, Gillet 3, Camara 7, Farr 8, Putney 8, Joseph 3.

Match espoirs : Chalon/Saône - EBPLO 86-61


Cette fois, la Pro A est bien de retour !  Après une présaison réussie (6 victoires en 8 matches de préparation) marquée tout de même par des soucis d'effectif (Vitalis Chikoko, Kyan Anderson et plus récemment Alain Koffi) les Palois s'apprêtent à plonger dans le grand bain au sein du Colisée, l'antre du champion de France en titre (samedi, 18h30, en direct sur SFR Sport 2). Après deux qualifications consécutives en playoffs, les coéquipiers de Yannick Bokolo vont forcément être attendus surtout avec un groupe qui affiche encore 6 éléments de la saison passée. Ce rendez-vous que tout le monde attend avec beaucoup d'impatience et de curiosité sera aussi une grande première pour le nouveau technicien palois Serge Crevecoeur arrivé cet été en provenance du Basic-Fit Brussels.

Réaction d'orgueil ?

On a pu le constater dès hier soir à l'occasion de l'ouverture de la Pro A avec par exemple la large défaite de Strasbourg à Antibes (-22), toutes les formations sont encore en rodage, y compris les plus huppées de ce championnat. Cela semble être le cas aussi pour le champion en titre, l'Elan Chalon devant digérer les départs de son trio magique Roberson, Clark et Fall. On le sait, le coach Jean-Denys Choulet est reconnu à la fois pour son flair lorsqu'il s'agit de dénicher des pépites US encore méconnues en France et pour ses "coups de gueule" permettant à un groupe de se remobiliser. Contrarié après la performance défensive des siens lors du match des Champions (défaite 95-69 face à Nanterre) nul doute que le technicien attendra sa troupe au tournant samedi soir face aux Béarnais. Après, s'il faudra encore un peu de temps à la formation de Saône-et-Loire pour tourner à plein régime, le talent des joueurs en présence (Smith à la mène, l'ex V&B Lance Harris, le produit de la formation béarnaise et excellent shooteur derrière l'arc Bastien Pinault, Putney et Farr dans la peinture ou encore  Gillet que Serge Crevecoeur connaît parfaitement car venant lui aussi de Belgique) est un indicateur suffisant pour maintenir les Palois sur leurs gardes. 

Illustration jeudi en point-presse avec le coach Serge Crevecoeur : "Cela s'annonce malgré tout difficile. On a tous vu qu'ils ont pris un coup sur la tête mardi face à Nanterre. Ils doivent intégrer beaucoup de nouveaux joueurs mais cela reste le champion de France en titre, une équipe avec de l'orgueil, disposant de forts joueurs qui ont pris une claque et qui vont vouloir réagir, qui plus est devant leur public. Le coach va faire son travail afin que tout le monde soit motivé à bloc par ce rendez-vous à domicile et je m'attends à une réaction de leur part, à beaucoup d'agressivité défensive. Il va falloir qu'on soit nous aussi dans l'énergie défensivement, ce qui a été quasiment tout le temps le cas durant les matches amicaux, à part lors du rendez-vous face à Boulazac."

 Alain Koffi tient le même discours : "Tout le monde parle d'un Chalon pas au mieux mais vu ce qu'a dit le coach Choulet, il y aura du changement samedi. Ce ne sera pas le même Chalon, vous verrez. On doit rester concentrés de notre côté car on sait qu'on a un début de calendrier très délicat et on peut vite se retrouver à 0-3. Il va falloir être très sérieux dès ce 1er rendez-vous."

L'an passé, chaque formation s'était imposée à domicile : + 7 au Palais (95-88) mais -20 au Colisée (96-76) ©Eric Traversié


Des retours au bon moment

On le sait Vitalis Chikoko (pied) est encore à l'infirmerie mais son remplaçant médical, Khalid Boukichou sera finalement bien présent au sein du groupe jusqu'à son retour à la compétition. Et pas plus, comme l'a rappelé une fois encore en point presse cette semaine le coach palois, "les finances du club ne permettant pas un 10ème contrat pro cette saison. Nous avons toujours été clairs depuis le début et notre discours n'a pas varié. Vous vous doutez bien que si on avait été en mesure de faire quelque chose avec Khalid, on l'aurait fait, le joueur ayant démontré ses qualités." En attendant, c'est avec le sourire que les V&B ont accueilli à nouveau le pivot belge après son aller -retour infructueux en Espagne où il espérait pouvoir disposer d'un contrat à l'année. 

Par rapport au dernier tournoi de Bourges la semaine passée, l'équipe enregistre, outre Khalid Boukichou, les retours du meneur Kyan Anderson (dos) et du pivot Alain Koffi (cheville). Deux bonnes nouvelles pour Serge Crevecoeur : Kyan Anderson cherche encore un peu sa place sur l'échiquier et aussi à comprendre comment il doit jouer avec ses partenaires mais physiquement il progresse chaque semaine et il n'est pas loin d'un bon niveau de forme. Je suis aussi satisfait d'enregistrer le retour d'Alain. Collectivement, on verra : on peut avoir quelque chose de très bien ou de plus compliqué si on ne fait pas bien voyager la balle. Je reste néanmoins confiant sur le plan offensif. Chalon n'est pas au mieux, il faut être honnête et c'est peut-être une bonne opportunité pour aller faire un résultat mais attention car nous non plus, nous ne sommes pas plein de certitudes."

Match à suivre sur SFR Sport 2, France Bleu Béarn, sur le "Livestats" de la LNB ou encore sur les réseaux sociaux V&B (facebook, twitter, instagram)

Pour ce deuxième rendez-vous avec le HTV en moins de 24h, l'Elan Béarnais est parvenu à enchaîner un nouveau succès (86-78) en dépit des absences de Yannick Bokolo, Vitalis Chikoko et Taqwa Pinero. Ce dernier, victime d'un choc au genou la veille à Saint-Sever, a été ménagé par précaution mais il devrait être rapidement de retour sur les parquets. Même si les Béarnais sont apparus un peu sur courant alternatif ce samedi, ils ont eu le mérite de ne rien lâcher pour parvenir à faire la différence au cours du dernier quart-temps et rester invaincus après 4 rencontres de préparation.

En 1ère mi-temps, chaque équipe a eu son quart-temps : le 1er pour l'Elan, auteur d'un départ canon (22-8) à l'image du meneur Kyan Anderson, présent comme la veille dans le 5 de départ . Muselé en attaque lors des 10 premières minutes de jeu, le HTV va retrouver de l'adresse à l'image de Cowels (18 pts) pour un rapproché à 4 unités à la pause (38-34). Si le 3ème quart va donner lieu à un véritable concours de tirs à 3 points, lequel va permettre à Khalid Boukichou de briller (21 pts à 3/5 à 3 pts) tout comme les artificiers adverses (Smith 26 points et Chassang 20), il ne va pas permettre pour autant à l'une des deux équipes de se détacher et il faudra même un ultime tir primé d'Elie Okobo pour permettre aux siens de rester devant (62-60, 30e).



L'Elan va alors finir la partie comme il l'avait débutée, c'est à dire avec autorité.  Au jeu d'attaque déjà plutôt bien huilé (encore 21 passes décisives ce soir) les Palois vont y ajouter un surplus d'agressivité défensive qui va faire la différence en fin de match. Chris Dowe (17 pts) à 3 points, Alain Koffi au dunk ou encore Elie Okobo sur la ligne de réparation vont en profiter pour asseoir définitivement un succès logique à la vue du match. 

L'avis de Serge Crevecoeur  "On a manqué de constance, un peu à cause de la fatigue mais c'était valable pour les deux équipes. J'ai apprécié notre gestion du dernier quart-temps, c'est là qu'on a su faire le trou en prenant 10 points d'avance en 3, 4 minutes. On a su faire preuve d'énergie et de concentration en défense tout en prenant les bonnes options en attaque. On n'abandonne jamais, à l'image de notre premier match à Orthez où nous nous étions arrachés pour aller chercher la victoire. Il ne s'agit que de rencontres amicales mais c'est l'état d'esprit que je recherche. Je tiens à souligner le très bon match de Léo (Cavalière) qui a été présent du début à la fin, il a été précieux pour stopper le marqueur adverse Cowels. C'est un élément important par rapport à ma philosophie, avec ses qualités d'agressivité et de coeur en défense. Khalid (Boukichou) je le connais bien et ce n'est pas une surprise pour moi mais plutôt une confirmation. Elie (Okobo) est bien revenu dans le match après une première période compliquée. Il doit faire preuve de plus de constance encore car il est capable d'aller dans des niveaux de qualité très élevés. On va maintenant bien se reposer. On devrait retrouver très rapidement Yannick (Bokolo) et Taqwa (Pinero) dès lundi ou mardi je pense. Au menu de la semaine prochaine, on va rajouter le jeu intérieur. Le prochain tournoi à Poitiers va être intéressant car on aura vu à ce moment-là la palette complète de ce qu'on sera capables de faire, à savoir toutes les animations offensives et plus ou moins tous les principes défensifs."



 
A Pau (salle Bruno Tarricq)
EBPLO - Hyères-Toulon 86-78
(22-8, 13-24, 27-28, 24-18)
EBPLO : 53% de réussite aux tirs (33/62 dont 11/25 à 3 pts)
21 passes décisives, 16 balles perdues
EBPLO :  Khalid Boukichou 21 pts, Chris Dowe 17, Elie Okobo 12, Ken Horton 12 (+9 rbds), Alain Koffi 11, Léo Cavalière 7, Kyan Anderson 6 (+6 passes)

Prochain rdv : samedi 09 septembre à 17h face à Boulazac à Poitiers (tournoi Nouvelle Aquitaine)
logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina