lnb-argent - proA logo blancproA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

ACTUALITE

Ceux que l’Elan pourrait rencontrer dès les quarts de finale 

 Paris Levallois, 8e : l’équipe coachée par Fréderic Fauthoux, qui a validé sa place pour Marne-la-Vallée à la différence de points marqués/encaissés, jouera sans pression cette compétition, ce qui en fait un adversaire redoutable. Si l’Elan s’était imposé au  Palais des Sports face aux franciliens lors de la 15e journée (77-61), les Parisiens ont montré cette saison qu’ils étaient capables de grosses prestations comme à Monaco (83 - 98) ou dans le derby face à Nanterre (78-51).


 Strasbourg, 7e
 : la SIG a toujours participé à la Leaders Cup depuis sa mise en place en 2013, y jouant deux finales et soulevant le trophée en 2015. Si la saison s’avère plus délicate que prévue pour les Strasbourgeois (changement de coach, 4 défaites  d’entrées), les hommes de Vincent Collet surfent sur une nouvelle vague. L’Elan Béarnais avait rendu une copie pleine de maîtrise lors de la 5e journée face aux Alsaciens (82-74), il s’agira de faire de même si le tirage opposait les deux équipes.
 

 Gravelines, 6e : l’équipe en forme du moment avec 6 victoires en 7 matches. Pourtant, il y a quelques semaines peu auraient parié sur la qualification du BCM pour la Leaders Cup. Plusieurs réajustements au sein de l’effectif, dont l'arrivée de l'ancien  palois  Sek Henry, auront permis aux Nordistes de trouver un nouveau souffle et de se présenter comme un solide outsider. L’Elan avait réussi à s’imposer dans la chaude ambiance du Sportica lords de la 4e journée grâce à une remontada effectuée dans  le  4e quart-temps.

asvelnew ASVEL, 5e : le champion de France en titre avance sans faire de bruit. Le club de Tony Parker qui joue sur les deux tableaux avec la Champions League, arrive chez Disney avec un bilan plus qu’équilibré avec 10 victoires pour 7 défaites. L’Elan avait su  prendre la mesure des joueurs villeurbannais lors de la 3e journée avec une victoire 93-77 où l’Elan avait réussi à capter 45 rebonds et réaliser 24 passes décisives.


DJ Cooper face à Paul Lacombe : un duel que l'on pourrait revoir du côté de Disneyland Paris


Les autres équipes du chapeau 1 (que l’Elan peut rencontrer en demi-finale si qualification) 

Nanterre 92, 4e : si le club francilien fait toujours office de petit jeune dans la Pro A (arrivé dans l’élite depuis 2011) il n’est pas en reste de trophées gagnés depuis : champion Pro A en 2013, vainqueur de la coupe de France en 2014, du trophée des champions en 2014 et de l’EuroChallenge en 2015. Avec une équipe indéniablement tournée vers l’attaque, les hommes de Pascal Donnadieu se présentent à Disney en tant que sérieux postulant au titre. Pour l’Elan, en cas de confrontation, il faudra réussir à contenir les artilleurs Nanterriens qui avaient été intraitables lors du déplacement des Béarnais au Palais des sports Maurice-Thorez lors de la 12e journée (85-74).

 Chalon sur Saône, 2e : la formation dirigée par Jean-Denys Choulet impressionne de talent. L'équipe a pris feu plusieurs fois cette saison, portée par John Roberson, candidat au titre de MVP, Cameron Clark et ses tours jumelles Moustapha Fall (2m18) et  Abdoulaye Loum (2m09). Si les deux Elans venaient à se croiser, les hommes d’Eric Bartecheky devront être plus consistants que lors de leur visite en Bourgogne lors de la 10e journée, où ils avaient craqué dans le dernier quart-temps (96-76).

logotest Monaco, 1er : avec 2 défaites en 17 matches cette saison, Monaco part grand favori pour sa propre succession chez Mickey. Avec un effectif digne d’une écurie d’Euroleague, les hommes de Zvezdan Mitrovic impressionnent par la puissance et la sérénité  qu’ils dégagent. Les Béarnais, s’ils venaient à rencontrer les Azuréens, devraient rééditer la première mi-temps qu’ils avaient réalisée à Gaston Médecin lors de la 14e journée où ils avaient tenu tête à l’ogre du rocher, 33-44 (avant de perdre la seconde mi-  temps 44-20). 


Le tirage au sort de la Leaders Cup 2017 a été effectué ce jeudi, à 12h30 à Disneyland Paris par Jérôme Rothen, ancien international français de football devenu consultant. L'Elan Béarnais affrontera en 1/4 l'équipe du Paris-Levallois. Rappelons qu'il s'agira d'une grande première pour l'Elan Béarnais qui ne s'était encore jamais qualifié pour une compétition qui fêtera en février ses 5 ans d'existence. 


Les matches
  

 
Elan Béarnais - Paris-Levallois (vendredi 17 février, 13h)

Chalon/Saône - ASVEL (15h) 

Nanterre 92 - Strasbourg IG (18h30) 
 
Monaco - BCM Gravelines-Dunkerque (20h30)

le 27 décembre dernier, l'Elan s'était imposé face au Paris-Levallois (77-61) ©Eric Traversié
 

Les réactions 

Eric Bartecheky, coach de l’EBPLO  : "Quel que soit l’adversaire que l’on rencontre ici, le match est difficile. Il n’y a pas beaucoup de différence entre le chapeau 1 et 2 à part peut-être Monaco qui n’a que 2 défaites. Paris a gagné à Monaco ce qui prouve la qualité de l’équipe et sa capacité à être performante… Moi j’ai eu la chance de découvrir la compétition avec Le Havre il y a trois ans où on avait été éliminés par Strasbourg au premier tour. Je suis fier que le groupe de joueurs ait pu donner une qualification au club palois car c’est un moment fort à vivre."


Fréderic Fauthoux, coach du PL :  "
On est très heureux d’être ici car on ne nous attendait pas forcément, ça valide notre bon début de championnat. Les trois autres équipes de la poule 1 auraient été toutes aussi bonnes à jouer. Je pense que tout le monde voulait nous affronter. Pau nous a dominés sur le match aller, ça va être une belle rencontre et il y aura des supporters des deux camps."


Le programme 


Vendredi 17 février 2017 : Quarts de finale

Matches à 13h00, 15h30, 18h00 et 20h30

Samedi 18 février 2017 : Demi-finales

Matches à 18h et 20h30

Dimanche 19 février 2017 : Finales

Match à 14h30 - Finale Leaders Cup Pro B

Match à 17h00



Les rencontres sont à élimination directe et seront toutes retransmises en direct sur SFR SPORT 2. La Finale Pro A sera en plus diffusée en différé (18h30) sur la chaîne Numéro 23.



Retour sur la victoire paloise signée en Hongrie mardi soir (81-78) avec les réactions du coach Eric Bartecheky et d'Elie Okobo, ce dernier ayant offert la victoire à ses coéquipiers à 9 secondes de la fin sur un tir à 3 pts.

Eric Bartecheky : "Vu l'enjeu de cette rencontre, on s'attendait à un combat. Ce fut le cas, on l'a senti dans le jeu avec chaque possession très disputée et avec de la dureté dans les duels. On a laissé revenir Fehervar juste avant la pause alors qu'on avait moyen de faire un petit écart et c'est nous qui subissons au retour des vestiaires. Nous ne sommes pas assez agressifs et on perd quelques balles. On a eu le mérite de ne pas lâcher au cours de cette période délicate. Il y a eu ensuite la sortie de DJ Cooper pour flopping en fin de match. Cet incident a eu le mérite de resserrer l'équipe encore un peu plus et tout le monde a apporté des solutions. Elie (Okobo) a pris sa chance sur le shoot et on ne s'est pas demandé s'il fallait le faire ou pas à ce moment là, il a senti la chose. Nous nous sommes surtout attachés à bien défendre lors des dernières secondes de la partie. Les joueurs ont fait preuve d'une belle détermination. Le point noir de la soirée concerne la blessure d'Antywane (Robinson), touché au mollet. Il passera des examens jeudi et on en saura alors un peu plus. On va attendre aussi jeudi pour connaître les différents tirages au sort (Leaders Cup à 12h30 puis FIBA Europe Cup à 14h) et on aura alors plus d'indications sur notre calendrier mais cela risque d'être un beau casse-tête."



Elie Okobo : "C'était vraiment un match très compliqué avec une équipe particulièrement motivée face à nous. On espère tous disputer des rendez-vous comme celui-là dans une ambiance hostile. On était prêts mentalement, on joue les matches pour les gagner. Sur mon shoot (de la victoire, à 9 sec de la fin), je bénéficie d'un bon écran de JK (Edwards) alors je ne me pose pas de questions et je shoote. Après coup, je me suis dit que ce tir était un choix risqué car un peu prématuré mais il est rentré. On apprend beaucoup de ces matches, face à des équipes au basket si différent du nôtre, surtout lorsque c'est serré comme ce soir. On accumule de l'expérience. Bien sûr cette qualification va entraîner deux matches de plus au sein de notre calendrier mais à nous de bien récupérer et de gérer cet enchaînement de rencontres."
 

L'Elan Béarnais s'est qualifié pour les 8èmes de finale de la FIBA Europe Cup au bout du suspense en s'imposant à Fehervar de justesse (81-78) grâce à un 3 points plein d'audace signé Elie Okobo à 9 secondes de la fin de la rencontre. Longtemps bousculés par des Hongrois portés par l'adresse du tandem US Edwards - Farr (40 pts à eux-deux), les Béarnais ont fait preuve d'une sacrée force de caractère car privés très vite d'Antywane Robinson (sorti suite à une douleur à un mollet dès la 3ème minute) puis de leur maître à jouer DJ Cooper à 4 minutes de la fin (exclu suite à 2 fautes techniques pour flopping). Cette partie aura été disputée de bout en bout, 20 changements de leaders ayant été observés. Si l'Elan a semblé plus mordant en fin de 1ère période, ce sont les locaux qui auront été les plus en vue au cours du 3ème quart. L'écart maximal observé en début de 4ème (65-58, 31e) va être comblé par des Béarnais plein d'abnégation. A l'aube du money-time, A. Goods (13 pts) fait passer l'Elan de nouveau en tête (66-67, 36e), avant que DJ Cooper ne se fasse expulser. Malgré quelques lancers abandonnés en route (75-73, 38e) les Béarnais vont rester dans la roue (78-78) jusqu'à ce scénario de rêve final. Avec un bilan de 4 victoires pour 2 défaites, l'Elan termine à la 1ère place de son groupe et rejoint Chalon/Saône déjà qualifié pour la suite de la compétition. L'Elan Béarnais connaîtra son adversaire du prochain tour jeudi à l'issue du tirage au sort (12h30).
 

Longtemps l'adresse du pivot américain Farr a contrarié les Palois mais ceux-ci n'ont jamais abdiqué
© Erika Simon


Revivez le match dans les conditions du direct 




FIBA Europe Cup   - T2 (J6)
ALBA FEHERVAR - ELAN BEARNAIS 78-81
(23-23, 16-14, 24-21, 15-23)
Mardi 24 janvier 2017
18:00 
Alaba Regia Sportcsaznok, Szekesfehervar
Z. Yilmaz (Tur), E. Karovic (Bih), I. Matejek (Cze)

 

Stop ou encore ? Dernier rendez-vous de ce second tour de FIBA Europe Cup, le match qui va opposer ce soir en Hongrie (18h) l' Alba Fehervar à l'Elan s'annonce décisif. Le vainqueur sera automatiquement qualifié pour disputer les 8èmes de finale de la compétition tandis que pour le perdant, l'aventure européenne s'arrêtera (bien que s'il s'agit des Hongrois, un miracle reste tout de même possible en fonction des résultats des autres groupes).  Les Palois, eux , n'ont d'autre choix que de s'imposer face à une équipe qu'ils avaient largement dominée à l'aller (89-63).



Si l'Elan est aujourd'hui dos au mur, c'est qu'il traîne derrière lui les deux revers concédés à Cluj fin 2016 puis en ce début d'année à Pardubice. Ces deux échecs contrastent avec les trois larges succès signés au Palais, les Palois affichant en Europe Cup la même invincibilité qu'en Pro A. Il faut dire que ces déplacements européens ne sont pas de tout repos, pour preuve encore l'éprouvante journée de voyage passée hier lundi entre train (de Nancy à Paris), avions (de Paris à Budapest en passant par Amsterdam) et bus jusqu'à Szekesfehervar et débutée bien avant le lever du soleil. Reste ainsi à voir dans quelles dispositions physiques et mentales seront les hommes d'Eric Bartecheky à l'heure de ce rendez-vous couperet : "L'équation est simple, il faut gagner pour pouvoir finir 1ers et poursuivre notre route." les mots du technicien  sont simples mais résument bien une situation qui l'est tout autant. En cas d'échec, le bilan final serait équilibré (3v, 3d) mais pas suffisant (les 2 meilleurs seconds seront également qualifiés).


match à suivre en direct ici




FIBA Europe Cup   - T2 (J6)
ALBA FEHERVAR - ELAN BEARNAIS 
Mardi 24 janvier 2017
18:00 
Alaba Regia Sportcsaznok, Szekesfehervar
Z. Yilmaz (Tur), E. Karovic (Bih), I. Matejek (Cze)

BILLETTERIE

PUBLICITE

Animation-renault-Pau

BOUTIQUE

LE BASKET EN CLAIR

logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina