lnb-argent - proA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

ACTUALITE

Retour sur la belle victoire des Palois signée face au BCM Gravelines-Dunkerque (94-83) mardi soir au Palais, la 20ème de la saison.

Richard Solomon (BCM Gravelines-Dunkerque) : "On aurait du être plus performants en défense, on perd trop de ballons en 1er quart-temps. Ils ont pris de l'avance et il a été très dur par la suite de revenir. Il aurait fallu mieux jouer pour y parvenir, être concentrés défensivement durant les 24 secondes de possession des Palois et faire les efforts nécessaires pour les stopper. Notre objectif est de continuer à nous construire, à améliorer notre jeu étape par étape et à prendre chaque match comme il vient."

Christian Monschau (coach, BCM Gravelines-Dunkerque) : "Tout le 1er quart-temps nous avons perdu des balles inhabituelles, on s'est mis en danger, on ne donne pas les fautes qu'il faudrait pour empêcher les contre-attaques et il nous a manqué de l'agressivité. On a quand même beaucoup de tirs ouverts, des 3 points qu'on ne met pas et eux sont très adroits. On a beaucoup de regrets. Le match se joue à ce moment-là car à partir de là on court après en faisant le yo-yo, en partant toujours de trop loin. On revient à 6 (points) on les inquiète et derrière il y a un trois points de Pinero qui tombe...toujours pareil, s'il ne le met pas, le match peut changer du tout au tout. Je connais très bien John Cox, je l'ai eu deux ans, c'est un gars formidable. Un nouveau joueur, Robinson qui revient, cela fait 37 points...il valait mieux jouer Pau sur les 3-4 dernières semaines. On vient au mauvais moment. Il va falloir repartir de l'avant. Personne ne s'est blessé et c'est déjà pas mal."


 Belle régularité pour Alain Koffi qui signe encore un match plein (13 pts, 6 rbds, 22 d'éval) ©Alain Nouvel


Alain Koffi : "Il nous fallait casser cette série de défaites à domicile. On a commencé le match avec beaucoup d'adresse et on a su gérer par la suite même si Gravelines a tenté de revenir plusieurs fois. on a fait le nécessaire pour ne pas se laisser inquiéter. Cela n'a pas été évident car ils disposent de fortes individualités. Le fait de récupérer Antywane et John nous permet de bénéficier d'armes offensives et défensives supplémentaires. Cela permet à chacun d'entre nous de tout donner en étant sur le terrain. Il faut continuer d'avancer pour essayer d'atteindre ce top 4 voire plus."


John Cox
: "En premier, je tiens à souligner la superbe ambiance ce soir avec des supporters fantastiques. J'étais anxieux avant la rencontre mais je me suis senti bien et je suis content d'avoir pris part à cette victoire et d'avoir pu aider l'équipe. Mes coéquipiers ont su me mettre dans le bon rythme et m'ont mis en confiance ( à propos de DJ Cooper) J'ai joué longtemps dans cette ligue mais je n'ai jamais vu un meneur de jeu comme lui. Il est fantastique et je suis content de pouvoir évoluer à ses côtés et lui permettre de souffler à certains moments. (concernant le prochain match à Beaublanc) Je connais la grosse rivalité qui existe entre les clubs de Pau et de Limoges et je sais que l'Elan a remporté la première manche. Au-delà de la rivalité, on doit prendre aussi ce match pour rester dans le bon rythme jusqu'aux playoffs."

 John Cox, satisfait de ses débuts sous le maillot palois ©Alain Nouvel

Eric Bartecheky : " Il y a ce soir plusieurs motifs de satisfaction : l'apport de John qui a été très important en matière de création et a prouvé qu'il pouvait soulager DJ afin que celui-ci puisse être encore plus performant. Il y a aussi le retour d'Antywane (Robinson) qui a capté 12 rebonds défensifs et avec des tirs à 3 points marqués...bon il reste des domaines de progression également, des choses qu'on va devoir travailler et c'est normal d'ailleurs. On prend trop de points, 48 en seconde période, 83 en tout. On voit qu'en face les équipes ne lâchent pas et qu'un match dure 40 minutes. On perd 14 balles, c'est mieux que les 27 perdues face à Monaco mais on en lâche quelques unes à la fin qui font que le match aurait pu tourner, notamment lorsqu'ils reviennent à -6. L'important était de renouer avec la victoire. Il doit travailler maintenant pour devenir encore meilleur. Il faudrait qu'on retrouve avec le retour de Yannick (Bokolo) qui est capable d'assurer des missions face à des joueurs adverses dangereux et chauds, une dimension défensive encore plus importante et si on peut enregistrer le retour d' Elie (Okobo) le plus vite possible ainsi que celui de Vitalis (Chikoko) pour une dissuasion défensive supplémentaires à l'intérieur, cela nous permettra alors d'être plus compétitifs avec encore plus d'options possibles. 

Ils en avaient besoin ! ce petit break de quelques jours et ce week-end sans match, Coupe de France oblige, auront permis aux joueurs palois de souffler avant d'entamer la dernière ligne droite de la saison. Celle-ci débute ce mardi soir au Palais (20h) à l'occasion de la réception du BCM Gravelines-Dunkerque et de ses deux anciens Palois, Flo Pietrus et Sek Henry. Membre du top 8 comme l'Elan (les Maritimes sont 7èmes, les Palois 5èmes mais avec 4 succès de plus au compteur) le BCM affiche le même coup de mou que l'équipe d'Eric Bartecheky avec un seul succès lors des 4 dernières journées. Les deux formations chercheront ainsi toutes deux à se relancer, avec la possibilité pour les Béarnais de verrouiller une deuxième participation consécutive en playoffs.


On avait laissé les valeureux Palois éreintés après le combat perdu face au leader du championnat, l'AS Monaco le 16 avril dernier (73-85). Privés alors de 5 joueurs  (Elie Okobo, Yannick Bokolo, Ron Lewis, Antywane Robinson, Vitalis Chikoko) l'Elan va aborder ce deuxième rendez-vous de rang au Palais avec un effectif un peu plus garni : Si Antywane Robinson sera le seul à reprendre la compétition parmi les blessés, l'expérimenté John Cox (1.94m, 35 ans) fera ses grands débuts sous le maillot V&B (lire par ailleurs). Yannick Bokolo (adducteurs) encore un peu juste, pourrait retrouver le groupe en fin de semaine pour le déplacement à Limoges tandis que Vitalis Chikoko n'est attendu qu'en toute fin de saison régulière (mi-mai pour Elie Okobo). 



En tête à la pause, les Palois avaient fini par céder physiquement face à la puissante Roca Team lors de la dernière journée


Tout cela fait dire à l'entraîneur Eric Bartecheky que "certes on a retrouvé un groupe plus conséquent avec le retour d'Antywane et l'apport de John Cox, on a eu plus de temps pour travailler mais attention, tout n'est pas rose pour autant : DJ (Cooper) a été encore un peu ménagé, Alain (Koffi) ne s'est pas entraîné dimanche....et puis il y a toutes ces inconnues : Antywane qui n'a pas joué depuis pratiquement 3 mois, celle d'un premier match pour John Cox même si on sait à quoi s'attendre avec un joueur qui connait bien le jeu, le rôle plus important de Danny Agbelese derrière Alain (Koffi) en l'absence de Vitalis. Je prends cela comme un nouveau départ, un nouveau challenge, pas simple mais excitant à relever sur les 6 derniers matches de saison régulière avec une équipe disposant d'une nouvelle identité de jeu. Dans un premier temps, on va essayer de prendre ce match face au BCM puis le plus de victoires possibles d'ici la fin de la phase régulière. En attendant, j'ai un peu l'impression de repartir de 0. On dispose quand même maintenant de deux arrières qui peuvent tenir la balle, deux créateurs que sont DJ et John même si je trouve qu'en l'absence de Yannick Bokolo on a une capacité défensive moindre. Il faudra tirer le maximum de tout cela et voir ce que cela donne face à la puissance offensive d'une équipe comme le BCM." 

L'info en + : attention, notez bien que la rencontre entre les espoirs de l'Elan et ceux du BCM est programmée dès 13h30 au Palais des Sports.



PRO A - J29
EBPLO - BCM GRAVELINES-DUNKERQUE
Mardi 25 avril 2017
20:00
Palais des sports, Pau
J. Jeanneau, F.Lepercq, F.Pierre 
EBPLO - GRAVELINES-DUNKERQUE (13h30)
Découvrez ci-dessous les réactions recueillies conférence de presse à l'issue de la victoire des Monégasques au Palais (85-73)

Amara Sy : "C'est un match à l'image de notre saison. Ils étaient diminués mais nous aussi car il manquait quand même Jamal Shuler et Zack Wright. Cela fait un moment qu'on a des joueurs blessés mais on parvient à faire la différence malgré tout. Ce soir on a réalisé un match sérieux même si les Palois ont bien résisté pendant 25 minutes. On fait la différence sur la fin car ils sont assez cramés physiquement. On a su faire la différence et la garder pour signer un nouveau succès très important pour nous."

Corentin Carne : "En deuxième mi-temps on paye un peu nos deux dernières semaines. On a essayé de lutter, on a tout donné, pas lâché jusqu'à la fin mais ce n'était pas suffisant. On a payé cash nos balles perdues, surtout dans le 3ème quart-temps. Celles-ci s'expliquent par un manque de lucidité lié à la fatigue. (Concernant son temps de jeu) que l'on joue 26 minutes ou 2, c'est toujours dur de perdre un match."

Corentin Carne a disputé 26 minutes face à l'AS Monaco ©Eric Traversié



Zvezdan Mitrovic (coach ASM) : "Très satisfait, surtout après une victoire signée ici face à ce club que nous respectons beaucoup. C'est toujours un plaisir de jouer dans cette salle magnifique. Je voulais aussi revenir sur ce qui s'est passé sur le parquet me concernant ce soir (exclusion après 2 fautes techniques) même si je n'ai pas tout compris. Nous les coaches on ne peut pas rester sur nos bancs comme des statues. Par exemple, quand je m'approche d'Amara Sy (resté au sol) je veux juste savoir ce qui s'est passé. Je ne juge personne. Je sors d'une suspension pour laquelle je me suis excusé mais là vraiment je ne comprends pas...A propos du match, je suis très content du niveau de jeu affiché par mon équipe. En face, il y a un des meilleurs duos de Pro A entre DJ Cooper et Alain Koffi. Nos 5 dernières minutes avant la pause ont été très mauvaises sur le plan offensif mais nos rotations ont été la clé de notre succès après la pause."

Zvezdan Mitrovic ©Eric Traversié


Eric Bartecheky : "On savait bien qu'au retour des vestiaires, les Monégasques allaient être en mesure de hausser le ton et de mettre beaucoup plus de pression sur la balle. On était déjà à 10 pertes de balles à la mi-temps mais on termine le match à 27, c'est énorme, c'est un record cette saison. On a aussi fait des erreurs en défense mais on était avec eux jusqu'à la fin du 3e QT, puis on a lâché. On donne tout mais on ne tient pas. Il aurait fallu avoir un peu plus d'adresse sur les tirs à 3 points. A - 7 à 2 minutes de la fin c'est encore possible mais il aurait fallu qu'on récupère le rebond sur cette possession. Nous sommes partagés : par rapport à l'aspect physique, ce n'est pas étonnant que cela se déroule comme cela mais on a le sentiment que cela aurait pu être un peu mieux. Nous sommes contents du comportement du groupe mais il aurait fallu faire un peu moins d'erreurs. On  va néanmoins pouvoir construire sur ce match-là, on va avoir le temps de revenir dessus en vidéo. Surtout on va espérer pouvoir récupérer un maximum de joueurs prêts à s'entraîner car c'est loin d'être le cas aujourd'hui. Il va falloir qu'on retrouve tout le monde pour pouvoir se projeter et être à la fois plus compétitifs et cohérents.

les joueurs ont fini la rencontre très éprouvés ©Eric Traversié

Pro A (J28) A 7 joueurs et avec un Taqwa Pinero diminué, les Palois ont tout donné et n'ont pas à rougir de leur défaite concédée ce dimanche en fin d'après-midi face à Monaco (85-73), le leader incontesté de la Pro A. Sans Yannick Bokolo, Elie Okobo, Antywane Robinson, Vitalis Chikoko ni John Cox, le remplaçant de Ron Lewis pas encore qualifié mais arrivé ce dimanche à Pau, les Béarnais sont parvenus à jouer les yeux dans le yeux une grande partie du match avec la Roca Team qui enregistrait de son côté les retours de Gladyr et Ouattara. La 1ère mi-temps avait été de toute beauté côté palois avec un DJ Cooper de gala à la baguette (7 pts, 12 passes) qui avait su trouver à merveille son compère Alain Koffi (15 pts). Juste avant la pause, c'est Danny Agbelese qui, par deux contres successifs, avait su mettre le Palais en fusion pour un Elan en tête à mi-parcours (41-37).

Malheureusement, la puissance physique de la formation du Rocher finissait par faire la différence face à des Palois en manque de rotations et à court de carburant. Encore devant à la 25e (52-50), l'Elan encaissait un 13-4 pour boucler le quart (56-63). Accumulant les balles perdues (27 au total !) et relégués à près de 20 unités (59-77, 35e), les Palois n'abdiquaient pas pour autant  : deux missiles de ce diable de DJ Cooper (24 pts, 17 passes) offraient un rapproché à -7 (71-78, 38e). Un rebond offensif suivi de 2 points très précieux de Dee Bost, MVP du match (20 pts, 7 rbds, 5 passes) mettait fin au suspense naissant...ce qui n'empêchait pas le Palais de chanter et de remercier son commando du soir, dont les efforts tout au long de la soirée méritaient bien une ovation.

Après cette 3e défaite enregistrée lors des 4 dernières journées, l'Elan recule au 5e rang de la Pro A, derrière Monaco, Chalon/Saône mais aussi désormais Strasbourg et Nanterre. Les hommes d'Eric Bartecheky ont désormais une dizaine de jours pour recharger les batteries, intégrer au mieux John Cox et préparer la venue du BCM Gravelines-Dunkerque.

L'axe 1-5 a parfaitement fonctionné côté palois, DJ Cooper alimentant à merveille Alain Koffi
lequel termine le match avec 22 pts, 8 rbds, 18 d'éval ©Eric Traversié

La 1ère période avait été de toute beauté côté palois avec un récital de DJ Cooper 




PRO A - J28
ELAN BEARNAIS - MONACO 73-85
(18-20, 23-17, 15-26, 17-22)                

dimanche 16 avril 2017
18:30
Palais des sports, Pau
N. Maestre, P. Antiphon, S. Lubienski
ELAN BEARNAIS - MONACO 84-67

Pro A (J28) La meute est là ! Samedi soir, Strasbourg, Nanterre et le PL se sont imposés, autrement dit les 3 équipes qui talonnent l'Elan au classement général (3e, 19v, 8d). Ces trois formations suivront de près ce dimanche (18h30, en direct et en clair sur Numéro 23) le choc de la journée entre l'Elan et le leader Monaco (1er, 24v, 3d).


Soyons honnêtes : rarement un affrontement entre deux équipes présentes sur le podium de la Pro A après 27 journées n'a pu apparaître aussi déséquilibré. La faute à la Roca Team tout d'abord : la formation dirigée par Zvezdan Mitrovic est un rouleau compresseur capable d'écraser la ligue française mais aussi de s'imposer au niveau européen en figurant parmi le dernier carré de la 1ère édition de la BCL (final four à partir du 28 avril à Tenerife). Les Monégasques, qui allient puissance et talent, peuvent jouer sans difficulté sur les deux tableaux, possédant sans conteste le roster le plus profond de Pro A. Pour preuve, les deux derniers matches remportés moins aisément que d'habitude c'est vrai (+ 4 face à l'ASVEL et Orléans) l'ont été avec un effectif amputé de nombreux pros (Ouattara, Wright, Gladyr et Shuler étaient absents face à l'OLB).

Alors que plusieurs retours devraient être enregistrés ce dimanche côté monégasque, la situation est tout autre côté palois. Le terme hécatombe n'est vraiment pas galvaudé puisque Elie Okobo, Ron Lewis, Antywane Robinson et Vitalis Chikoko vont manquer à l'appel. Pire, Yannick Bokolo et Taqwa Pinero sont incertains. John Cox (lire par ailleurs) ne pourra renforcer le groupe qu'à compter de la réception de Gravelines d'ici 10 jours. Pour faire plus simple, on préfère vous donner la liste des joueurs opérationnels : DJ Cooper, Corentin Carne, Léo Cavalière, Jean-Michel Mipoka, Alain Koffi et Danny Agbelese. Les espoirs Franck Seguela et Guillaume Valayer devraient compléter le groupe pour une belle mise en lumière de la formation made in Elan !

Taqwa Pinero est allé au bout de lui-même lundi dernier à Antibes (18 pts, 11 rbds en 45 min)
©Eric Traversié

Bien sûr les Palois auraient préféré aborder ce choc dans de meilleures conditions et avec toutes leurs armes mais nul doute que l'envie de bien faire sera là. Preuves du caractère de ce groupe, la débauche d'énergie, le courage et l'abnégation affichés à l'Azur Arena en début de semaine ont permis de signer une victoire héroïque à Antibes (93-92). Le Palais des Sports annoncé quasi complet, devrait permettre aux hommes d'Eric Bartecheky de se sublimer à nouveau, même si l'adversaire ne sera pas le même..


PRO A - J28
ELAN BEARNAIS - MONACO                  
dimanche 16 avril 2017
18:30
Palais des sports, Pau
N. Maestre, P. Antiphon, S. Lubienski
ELAN BEARNAIS - MONACO à 15h30
logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina