lnb-argent - proA logo blancproA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

ACTUALITE

Tous les ingrédients étaient réunis pour vivre une belle soirée au Palais des Sports dimanche soir et celle-ci a été magique ! l'Elan Béarnais s'est imposé face à Chalon/Saône (95-88) avec la manière, revenant à hauteur de son adversaire du soir à la 2ème place de la Pro A (13v, 5d) et prolongeant son invincibilité à domicile (10m, 10v). Diffusé en direct et en clair sur la chaîne numéro 23, ce choc entre les dauphins du leader monégasque fut une incroyable opposition 40 minutes durant, entre deux des équipes les plus offensives de ce championnat et s'est avéré être un magnifique spectacle qui a ravi tous les amateurs de basket.


l'opération séduction se poursuit pour cette équipe paloise qui a su faire chavirer de bonheur les 8 000 spectateurs d'un Palais qui affichait comble pour la 3ème fois de suite en championnat

Pour ce 1er rendez-vous de la phase retour, l'Elan Béarnais a signé une 4ème victoire de rang et ce en dépit de l'absence de son poste 4 US Antywane Robinson qui ne reprendra la compétition que cette semaine à Ostende dans le cadre de la FIBA Europe Cup (1/8). Ce succès est avant tout collectif (26 passes décisives, 4 balles perdues) avec 5 joueurs à 14 points et plus et dont 3  ont signé leur record de la saison : JM Mipoka (20), Vitalis Chikoko (19) et Elie Okobo (15).  Au sein de cette équipe, le maestro DJ Cooper a parfaitement dirigé le jeu (9 passes décisives) mais s'est montré aussi décisif au cours des 90 dernières secondes de la partie avec 3 tirs longue distance qui resteront longtemps dans la mémoire des supporters. Pour assister à un grand match, il faut forcément deux belles équipes et celle de Jean-Denys Choulet s'est montrée également brillante à l'image de Cameron Clark qui a été époustouflant (33 pts, 7 rbds, 34 d'évaluation). Pourtant, ni le double-double du géant Fall (14 pts, 11 rbds) ni la vista de John Roberson (12 pts, 7 passes) n'auront eu raison de Palois qui ont franchi un nouveau palier après une telle prestation. Seul bémol, le point-average, qui reste favorable à Chalon/Saône qui s'était imposé de 20 unités à l'aller. Voilà lancé à merveille un mois de février qui s'annonce dantesque entre la Pro A, la FIBA Europe Cup et la Leaders Cup.







logopro a2  J18
EBPLO - CHALON/SAÔNE 95-88
(23-19, 21-21, 20-25, 31-23)

Dimanche 05 février 2017
18:30 
Palais des sports, Pau
 J.C COLLIN, H.THEPENIER, M.ROUX

Jean Michel Mipoka : " Ce soir on a vu de belles choses des deux côtés. Beaucoup de joueurs ont gagné en confiance et dans ce match tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice. On est vraiment en train de construire quelque chose. Alors oui, on fait des erreurs en défense mais ils ont été très solides. On réalise une partie offensive très aboutie avec 26 passes et 4 balles perdues seulement, ça fait longtemps que je n’avais pas vu ça. Nous pouvons être satisfaits du match de ce soir mais c’est beaucoup et pas grand-chose à la fois. Il ne faut pas se laisser emporter par une euphorie malsaine, on doit se servir de ce match pour construire notre confiance. Je pense que si on veut aller loin, il faut pouvoir prouver des choses et ce soir c’est ce qu’on a fait. On a montré qu’on avait un effectif de qualité et ce n’est pas forcément une surprise, quand on regarde intrinsèquement la qualité de chaque joueur.  On se rend compte qu’on a de forts talents individuels. Il y a des relais, on ne s’appuie pas que sur D.J Cooper, tout le monde peut apporter. "



Record de points de la saison pour Jean-Michel Mipoka qui termine meilleur réalisateur palois avec 20 unités au compteur ©Eric Traversié

Moustapha Fall : "Les Palois ont été meilleurs que nous, tout simplement. Les deux équipes ont fait un bon match mais Cooper a réussi à bien mettre en avant les intérieurs sur les pick’n’rolls et nous, on a mal défendu dessus. Il a aussi rentré de gros shoots en fin de match, mais ça, c'est le basket."
 

JD Choulet a mis en avant la performance XXL de DJ Cooper en fin de rencontre ©Eric Traversié


Jean-Denys Choulet (entraîneur Elan Chalon) : " Pau a fait un très bon match, il n’y a pas à discuter. On est tout près. Comme bien souvent à Pau, la différence ne se fait pas par l’équipe mais par un joueur, en l’occurrence, ce soir il (DJ Cooper) l'a encore prouvé avec son 3/3 dans le money time. C'est le talent du joueur qui fait la différence car il rentre des shoots où on est dessus. On arrive collectivement à les gêner et cela fait partie des satisfactions. On n’a pas un D.J Cooper chez nous pour le moment mais on arrive à amener la balle où on veut. Je souhaite à l'Elan Béarnais que Cooper soit toujours à ce niveau. Il porte vraiment l’équipe sur son dos depuis le début. Je voudrais aussi mettre en avant deux autres joueurs : Jean-Michel Mipoka, que j’ai eu à Roanne, qui a un comportement exemplaire et qui progresse énormément. Bravo à lui, je sais d’où il vient et d’où il est parti, cela mérite le respect. Il y a aussi le jeune (Elie) Okobo, qui a prouvé qu’on pouvait se passer de joueurs américains quand on a de jeunes français de ce niveau-là.  Il met un panier à trois points dans le corner qui tue quasiment le match. Ce que je retiens, c’est que c’était un très bon match de basket, avec une victoire méritée de Pau sur la fin avec le coup de patte de son meneur US. C’est une très bonne nouvelle. On se consolera comme on peut mais on se dira qu'on reste avec +13 par rapport à Pau sur les deux matches, ça peut compter, il ne faut pas l’oublier non plus. On était venus pour essayer de faire sauter le cadenas, on n’était pas loin de le faire mais D.J Cooper n’a pas voulu. Il faut être humble nous, les coaches : on met des choses en place mais la gloire revient ce soir à Cooper. Il n’y a pas grand monde qui met de tels shoots. Je crois qu'il n'avait pas digéré le match aller."

Elie Okobo : "C'est l'un des meilleurs matches de la saison, une belle victoire collective. On attendait ce rendez-vous, on voulait rester invaincus à domicile, face au deuxième du championnat. Personnellement, je prends ce qui me vient, mes shoots rentrent ou pas mais quoiqu'il advienne, j'essaye de ne pas douter. Tout le monde a apporté quelque chose ce soir et on doit continuer à progresser. On doit gagner le plus de matches possibles et on verra bien où cela nous mènera.On a un très bon groupe, on s'entend tous très bien et en plus on travaille bien ensemble."    

Match très accompli pour Elie Okobo : 15 pts, 5 rbds, 4 passes ©Eric Traversié

Eric Bartecheky : " C'est une belle satisfaction vu le contexte et cette deuxième place en jeu. On ne prend pas le goal-average mais on revient à hauteur de notre adversaire au nombre de victoires. Attention, il reste beaucoup de matches alors on ne va pas changer notre façon de voir les choses. On va savourer ce soir (dimanche) et vite se concentrer sur la suite. Au-delà, ce qui est intéressant c'est la qualité du basket proposée par les deux équipes. Il y avait du talent des deux côtés et je pense que cela a offert un spectacle plaisant à nos supporters et à celles et ceux qui ont regardé le match à la TV. 26 passes, c'est vraiment bien en matière de partage du ballon d'autant qu'on en perd très peu. En fin de rencontre, DJ (Cooper) a rentré tous ses tirs et a pris les choses en main. C'est vraiment sa prise de décision et son talent qui font la différence. Le match ne se résume pas qu'à cela bien sur mais cela nous a fait beaucoup de bien, forcément. On pourrait citer tout le monde ce soir : Elie, Yannick....tous les joueurs, regardez les évaluations ! Tout le monde était investi défensivement et offensivement. (A propos d'Elie Okobo) Il est présent dans tous les domaines et puis surtout, il joue juste, c'est vraiment en ce sens qu'il a franchi un cap. Il arrive à lire le jeu et c'est une évolution positive à la fois pour l'équipe mais aussi pour lui. Tout s'enchaine, on va vite préparer Ostende et se concentrer sur cette prochaine rencontre de FIBA Europe Cup."  


 

Juste avant d'effectuer son retour au Palais des Sports avec le maillot chalonnais, Lance Harris s'est exprimé sur la saison de son équipe et celle de l'Elan Béarnais.

"Pour moi, Chalon et Pau ont montré qu’elles étaient de grandes équipes et qu’elles méritaient leur place sur la phase aller en se qualifiant pour la Leaders cup. Elles se sont également toutes les deux qualifiées pour le prochain tour de la FIBA Europe Cup. Les deux équipes ont de nombreux points communs avec de grands joueurs, de redoutables shooteurs et des intérieurs très costauds.

Nous avons un très bon groupe cette saison : l’alchimie entre les joueurs est vraiment bonne. On a également la chance d’avoir un coach expérimenté avec une vraie mentalité de champion qui fait vraiment du bon travail pour gérer tous les détails qui font la différence. Il arrive également à nouer des liens avec les joueurs sur et en dehors du terrain ce qui aide à construire cette complicité au sein de l’équipe. Chalon est un grand club qui prend soin de ses joueurs.

Ce match est aussi important qu’un autre. Il faudra que l’on soit prêts dès le début et qu’on impose notre rythme.  Pau a vraiment une bonne équipe et ils sont invaincus à domicile. Je serai heureux de retrouver des visages familiers lors du match. Les supporters, le club et la ville de Pau auront toujours une place spéciale dans mon cœur, je leur serai toujours reconnaissant pour la chance qu’ils m’ont donnée. "




La parenthèse coupe de France refermée, l’Elan Béarnais se tourne à nouveau vers la Pro A avec la réception de Chalon-sur-Saône pour un choc de podium ce dimanche à 18h30. Cette confrontation entre le 3ème (12v, 5d) qui accueille le 2eme (13v, 4d) promet beaucoup. Le duel très attendu entre D.J Cooper et John Roberson, à la lutte pour le titre de MVP Pro A de la saison, devrait réjouir les 8 000 spectateurs attendus dans un Palais des Sports qui affichera complet pour la 3ème fois de suite en Pro A !

Chalon, deuxième meilleure attaque du championnat (81,2 pts de moyenne) se déplace en Béarn avec la ferme intention de défendre sa place de dauphin du leader monégasque. En face, les joueurs d’Éric Bartecheky auront à cœur de préserver leur invincibilité à domicile (9m, 9v) et comme le rappelait en début de semaine Ron Lewis, effacer aussi le goût amer lié à la sévère défaite du match aller (96-76, suite à un 4ème quart cauchemardesque). Côté béarnais, il faudra également réussir à contenir les artilleurs fous bourguignons, Cameron Clark (17.1 pts/m) et John Roberson (15.8 pts/m) en tête, tout en trouvant le moyen de contourner le géant français et meilleur contreur du championnat, Moustapha Fall (11 pts, 8.6 rbds/m) et ses 218 cm !

 

Une 10ème victoire au Palais cette saison offrirait la 2ème place du classement aux Palois
qui reviendraient ainsi à hauteur de l'autre Elan du championnat

Le contexte

L'entraîneur Eric Bartecheky sait bien l'importance de ce rendez-vous même s'il relativise tout de même : "C’est un match clef dans le sens où c’est le premier de la phase retour et il n'y a qu’une seule victoire qui sépare les deux équipes mais je n’oublie pas qu’il y aura encore 16 rencontres derrière et qu’il peut se passer plein de choses." Si son équipe arrive lancée pour ce choc (3 victoires de rang en Pro A) et a disposé en plus d'une semaine complète pour le préparer, il n'empêche que le coach a du composer avec quelques soucis d'effectif : "Pour Antywane (Robinson), on va voir en toute fin de semaine s’il peut prendre part à un entraînement voire éventuellement à la rencontre mais ça semble vraiment compliqué à l’heure actuelle. C’est gênant dans le cadre de la préparation de cette rencontre avec en plus le retour de Ron (Lewis) qui reprend après une longue absence et à qui il va falloir du temps pour retrouver son meilleur niveau.  On aurait eu besoin de tous nos atouts mais on a préparé au mieux cette confrontation. Par rapport au programme qui nous attend, c’est bien d’avoir eu la possibilité de donner pratiquement deux jours off après le Portel et d’avoir pu travailler sur les systèmes de Chalon et faire des ajustements sur notre jeu, ce qu’on n’avait pas vraiment pu faire depuis un bon moment avec l’enchaînement des matches. Notre invincibilité à domicile cette saison ne nous procure aucun avantage car c’est un match face à une équipe du haut de tableau au cours duquel il va falloir mettre les ingrédients sur le terrain pour pouvoir la stopper et être efficaces des deux côtés du terrain. Même si cela sera différent que lors du classico, avec une équipe qui sera sûrement plus accrocheuse que Limoges, l’appui du public va nous aider à repousser nos limites physiques et à tout donner pour essayer de prendre ce match. 

L'adversaire

L'Elan Chalon est engagé sur tous les tableaux : qualifié à l'instar de l'Elan Béarnais en 1/8e de finale de la FIBA Europe Cup, la formation de Jean-Denys Choulet est également toujours en course en coupe de France (1/4) après sa victoire à Limoges après prolongation le week-end dernier ce qui fait dire à coach Bartecheky que "cette équipe n'est pas deuxième avec 13 victoires au compteur pour rien : elle dispose d'un effectif pléthorique avec tous les postes doublés. 
Sur leurs matches que j’ai pu voir, leur défense est dense, difficile à orienter avec des joueurs au profil plus défensif que l’an passé mais c’est avant tout une grosse armada offensive. Ils marquent beaucoup, ils sont très dangereux à trois points, même (Cameron) Clark qui n’était pas spécialement un shooteur, affiche un gros pourcentage lors des dernières sorties. S’ils nous mettent des shoots de par leur talent et bien qu'on soit sur eux, on pourra l’accepter mais on ne doit surtout pas leur donner de tirs ouverts. John Roberson joue dans un style différent de Cooper : c'est un très bon passeur (7 passes de moyenne) avec un gros pourcentage à trois points, capable de faire des séries et qui possède une bonne vision du jeu. C’est leur maître à jouer, sachant qu’en plus ils ont de nombreux joueurs autour de lui capables de marquer."

L'info en + :
Le match sera également synonyme de retrouvailles avec le retour au Palais de l'ailier US Lance Harris (13.3 pts/m) qui a porté le maillot de l’EBPLO la saison dernière. Il en sera de même pour Julien Martin, actuel adjoint de Jean-Denys Choulet et champion de France la saison passée avec les espoirs de l’Elan Béarnais. Nous vous rappelons également que vous pourrez suivre ce match en direct et en clair sur la chaîne Numéro 23.





PRO A - J18
ELAN BEARNAIS - ELAN SPORTIF CHALONNAIS  
Dimanche 05 février 2017
18:30 
Palais des sports, Pau
 J.C COLLIN, H.THEPENIER, M.ROUX
 



Nous vous informons que le secrétariat du Palais des Sports sera fermé ce samedi 04 février mais la billetterie en ligne (cliquez ici) pour le match face à Chalon/Saône (dim, 18h30, J.18) reste accessible 24h/24 afin de profiter des toutes dernières places disponibles à la vente. La billetterie sera en revanche ouverte dimanche jour du match, de 10h à 12h et de 14h à 15h. Des places seront éventuellement en vente aux guichets à partir de 15h sous réserve de disponibilités.


 8 000 spectateurs sont à nouveau attendus au Palais des Sports dimanche pour la venue de Chalon/Saône

BILLETTERIE

PUBLICITE

Animation-renault-Pau

BOUTIQUE

LE BASKET EN CLAIR

logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina