lnb-argent - proA logo blancproA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

ACTUALITE

Après la victoire éclatante face à Chalon (95-88) en ouverture de la phase retour, l’Elan Béarnais (2e, 13v, 5d) s'en va défier ce soir à 20h Orléans (16e, 6v, 12d). Si l’Elan n’a plus perdu en championnat depuis le 23 décembre (4 victoires, série en cours), l’équipe du Loiret, quant à elle, se bat pour son maintien et affiche une dynamique inverse (4 revers lors des 5 dernières journées). Attention cependant à ce rendez-vous avec une formation à la motivation décuplée car jouant sa survie en Pro A, pour un Elan qui disputera là son 3ème match en moins d'une semaine et qui sera toujours privé de JK Edwards.

L'entraîneur Eric Bartecheky qui n'a pas considéré comme "présente" son équipe à Ostende, attend une réaction face à l'OLB : "On le répète chaque semaine, entre les équipes qui jouent le haut de tableau, celles qui luttent pour intégrer le top 8 ou celles pour ne pas descendre, aucun match n'est évident à négocier. Si on reproduit la même prestation qu'à Ostende (défaite de 9 points en 1/8e aller de FIBA Europe Cup) c'est à dire que nous ne sommes pas plus hermétiques en défense, plus précis et plus intenses, alors on peut s'attendre à souffrir. Après notre dernier succès face à Chalon/Saône et notre position actuelle, il est difficile de nous cacher mais si nous sommes invaincus et performants à domicile, il n'en est pas de même à l'extérieur. On ne s'est imposés que trois fois loin de nos bases et encore, difficilement, comme face au BCM ou à Nancy. Si on veut franchir un cap, alors il va falloir progresser." L'occasion peut être belle pour les Palois sachant que l'OLB est l'équipe qui, a contrario de l'Elan, affiche le plus mauvais ratio de la Pro A à domicile : 4v, 4d.

Les Palois avaient dû s'employer pour venir à bout d'un valeureux OLB à l'Aller ©Eric Traversié

Depuis le match aller, remporté par les Palois de justesse (95-91) l'OLB s'est transformé. A la tête de l'équipe, Pierre Vincent, victime des mauvais résultats du club, a été remplacé par son adjoint, Thomas Drouot, lequel avait succédé à Eric Bartecheky au Havre la saison dernière. Il faut dire qu'Orléans n'a pas été épargné par les problèmes d'effectif cette saison pour cause de blessures (Sommerville, Eïto, McAlarney). Verdell Jones, l'arrière US est arrivé (12.6 pts/m) tandis que Marcellus Sommerville doit toutefois faire son retour ce samedi après 8 semaines loin des parquets. En revanche, coach Drouot devra se passer pour ce match des services de Micah Downs (13.2 pts, 4.9 rbds/m), indisponible pour une durée de 3 semaines. 

La légion des ex palois 

Ils ne sont pas moins de 4 Orléanais à avoir porté le maillot V&B : Antoine Mendy, Abdel Sylla, Ahmad Nivins ainsi que Georgi Joseph, arrivé en cours de saison pour suppléer Abdel Sylla blessé, mais prolongé pour le reste de la saison par la suite. 


PRO A - J.19
ORLEANS - ELAN BEARNAIS  
                  

Samedi 11 février 2017
20:00 
 Palais des sports, Orléans 
R. Bardera, G. Dubois, T. Bissuel
  ORLEANS - ELAN BEARNAIS (17h)
 


L'Elan Béarnais s'est incliné mercredi soir en Belgique en 1/8 de finale Aller de la FIBA Europe Cup face au BC Ostende (95-86) et devra s'imposer de + de 9 unités au Palais des Sports le 22 février prochain afin d'espérer poursuivre sa route en 1/4 de finale : une mission difficile mais pas insurmontable au vu de cette 1ère manche.



Pour cette rencontre, la 11ème de la campagne européenne des Béarnais cette saison, Eric Bartecheky enregistrait le retour d'Antywane Robinson (mollet) mais devait se passer de JK Edwards (arrêt contraint). Dès les premières minutes, les Palois subissaient la foudre derrière l'arc avec des réalisations de Gillet puis de Newbill pour un 5/6  à 3 points (12/24 au final) qui engendrait un écart conséquent avant même la fin du 1er quart (29-15, 9e). Pourtant l'Elan signait un "17-3" en 3 minutes en début de deuxième quart et c'est Léo Cavalière qui d'un tir primé offrait l'égalisation à 32 partout. Dans ce match de séries, l'Elan encaissait encore un 9-0 avant de revenir à nouveau juste avant la pause par le biais de 7 points consécutifs signés Elie Okobo (46-46). Les deux équipes restaient une bonne partie du 3ème quart roue dans roue (égalité à 60-60) avec le tandem efficace Mipoka (17 pts) - Koffi (15 pts, 11 rbds) avant que les Belges ne remettent un coup d'accélérateur avant le dernier quart suite à un "2+1" de Walden suivi d'une interception et de 2 points de plus signés Gillet. Cooper avait beau répondre à Djordjevic (17 pts, 5 rbds) l'écart flirtait dangereusement avec les 15 points (95-81, 39e) quand 2 lancers franc de Vitalis Chikoko puis un dernier triplé de DJ Cooper venaient adoucir la défaite béarnaise (95-86).


14 pts pour Ron Lewis © BC Ostende

revivez le live de la rencontre !


FIBA Europe Cup - 1/8e (Aller)
BC OSTENDE - ELAN BEARNAIS 95-86
(29-17, 17-29, 24-18, 25-22)
Mercredi 08 février 2017
20:30 
Versluys Dôme, Ostende
B. Shulga (UKR), A. Davydov (RUS), V. Velikov (BUL)











FIBA Europe Cup (1/8 aller) Bien que défaits en Belgique (95-86) les Palois conservent toutes leurs chances avant le match retour prévu à Pau le 22 février prochain.

Léo Cavalière : "Notre plus gros problème a été défensif ce soir, même s'il faut reconnaître que nos adversaires ont été adroits. On a eu des rotations compliquées dès lors que nos "grands" ont été touchés par les fautes. Nos entames à l'extérieur sont autant de balles dans le pied que l'on se tire et même à égalité à la pause nous nous sommes sentis frustrés car on savait qu'on aurait pu mieux faire. L'écart se creuse à nouveau en fin de match et  heureusement que Vitalis (Chikoko) sur la ligne des lancers puis DJ (Cooper) à 3 points nous permettent de revenir sous la barre des 10 points au cours de la dernière minute. On savait qu'il ne faudrait rien lâcher jusqu'au bout pour conserver nos chances lors du match retour."

 le coach palois Eric Bartecheky sait que le retour s'annonce compliqué mais néanmoins jouable
©BC Ostende

Eric Bartecheky : "Dès l'entame du match, nous nous sommes montrés trop permissifs, pas assez agressifs et en retard sur tout. Physiquement comme stratégiquement cela n'allait pas. Nous n'étions pas bien en place. Défensivement il y a eu une réaction au cours du 2ème quart-temps mais c'est tout. On encaisse quand même 29, 24 et 25 points lors des trois autres. Je ne cherche pas d' excuses mais il faut avouer que le match de dimanche ainsi que le déplacement ont du peser sur les organismes. On parvient tout de même à inscrire 86 points tout en perdant 14 ballons...alors on est tenté de dire qu'on s'en sort bien même si cela ne veut pas dire que ce retour s'annonce facile, bien au contraire. "

Une délégation de 570 personnes dont 220 licenciés d'écoles de basket du département des Pyrénées Atlantiques a assisté à la rencontre face à l'Elan Chalon ce dimanche. Cette opération a été organisée en collaboration avec le comité 64.

Après leur belle victoire, les joueurs ont retrouvé la délégation sur le parquet du Palais des Sports.

Une fois encore les Palois n'ont guère eu le temps de savourer leur succès en Pro A, signé cette fois face à Chalon/Saône à l'issue d' un superbe match qui a ravi tous les amateurs de basket. Dès mardi matin, les coéquipiers de JK Edwards ont pris la direction de la Belgique afin d'affronter Ostende ce soir (20h30) pour un 8ème de finale de FIBA Europe Cup qui s'annonce disputé. Pour ce 11ème match de la saison européenne des Palois (4 disputés lors du 1er tour puis 6 lors du second) Eric Bartecheky pourra compter sur le retour d'Antywane Robinson (mollet) absent au Portel et face à Chalon/Saône. Le retour de l'américain sera précieux au moment d'affronter une équipe qui fait partie des 8 "reversées" en FIBA Europe Cup venues tout droit de BCL (Basketball Champions League). Avant de jouer la première rencontre de la double confrontation qui l'oppose à Dario Gjergja et son équipe d'Ostende, Eric Bartecheky est revenu sur la préparation écourtée après le match face à Chalon : 

"Ce sera plus intense que ce qu’on a rencontré jusque-là en coupe d’Europe. On avait déjà pu voir des choses intéressantes mais à partir de maintenant, chaque possession va être disputée et avec tous les matchs que l’on va jouer, il va falloir réussir à gérer tout ça" : les propos d'Eric Bartecheky sont sans équivoque. Pas de doute, l'adversaire belge de l'Elan désigné par le sort se situe bien un cran au-dessus des équipes croisées jusqu'ici sur la scène européenne (voir la présentation complète de la formation belge en cliquant ici)


Eric Bartecheky, coach de l’EBPLO
: "On a du vite se projeter sur ce nouveau match alors on s’est entraîné dès lundi. Il faudra faire attention à ce qu’il n’y ait pas de relâchement tout en gérant la fatigue avec l’enchaînement des rendez-vous et ce nouveau déplacement. On va miser sur le fait que les joueurs répondent présents au moment du match. Par exemple, on n'a pas demandé à DJ (Cooper) de tout donner, lui qui a joué 37 minutes dimanche,  tout en sachant aussi qu’Antywane (Robinson) qui revient, aurait besoin d’intensité et Ron Lewis de retrouver du rythme. Ce qui me fait le plus peur, c’est de ne pas avoir pu travailler spécifiquement les situations que l’on va rencontrer. . Face à Chalon, tout n'a pas été parfait mais on avait eu le temps de répéter les schémas adverses. Pour moi, la coupe d'Europe est un objectif mais c'est vrai pour les joueurs aussi, vu ce qu'ils ont montré lors des deux derniers matches du second tour. Nous étions loin d’être qualifiés parce qu’il fallait gagner les deux derniers matches et ça montre l’implication de l'équipe. J’ai regardé le match d’Ostende face à Strasbourg : ils mettent beaucoup de dureté, et déroulent de nombreux systèmes de jeu. Tous les postes sont doublés, il y a une vraie densité physique dans l’effectif. Ils ont développé un basket vraiment  intéressant face à la SIG. il va falloir répondre présent physiquement et être concentrés durant tout le match. La formule aller/retour joue également : si on gagne, il faudra essayer de faire un écart et si on perd, limiter les dégâts. Quand on voit le jeu développé et les actions collectives produites face à Chalon, on aimerait que cela soit comme ça tous les soirs, mais rien ne nous le garantit."

absent au Portel et face à Chalon/Saône, Antywane Robinson va retrouver la compétition face aux Belges


le programme complet des 1/8e
 :
 

Enisey  - Buyukcekmece bk
CSM Oradea  - Usak sportif
Ironi Nahariya  - Gazianter B.B
           Kormend             - Chalon sur Saône   
Basket Zielona Gora  - Kk Cibona
Telekom Baskets Bonn  - Joensuun Kataja
Spirou Basket Charleroi  - Nanterre92

le live




FIBA Europe Cup - 1/8e (Aller)
BC OSTENDE - ELAN BEARNAIS 
Mercredi 08 février 2017
20:30 
Versluys Dôme, Ostende
B. Shulga (UKR), A. Davydov (RUS), V. Velikov (BUL)
A suivre en direct ici

BILLETTERIE

PUBLICITE

Animation-renault-Pau

BOUTIQUE

LE BASKET EN CLAIR

logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina