lnb-argent - proA logo blancproA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

ACTUALITE

ProA (J32) Retour sur la nette victoire signée à Châlons face au CCRB (78-97) avec les réactions d'après-match recueillies en salle de presse

Eric Bartecheky (coach EBPLO) : "Nous n'avons pas été bons en défense dans le 1er QT avec 24 points encaissés et même 40 à la pause. On a fait un très bon 3ème QT avec un écart qu'on a su faire fructifier par la suite. C'est bien, après la pause, d'avoir su rectifier nos erreurs. On sait qu'on va disputer les playoffs mais en attendant on se bat pour essayer de finir le plus haut possible mais si nous ne sommes pas exigeants avec nous-mêmes sur la qualité du jeu, on ne va pas se donner la possibilité d'être compétitifs dès dimanche contre Nanterre. On va se préparer au mieux pour relever ce nouveau challenge, face à une équipe d'un autre niveau, avec tout le respect que j'ai pour le CCRB."





Léo Cavalière :
"Le CCRB a joué d'une manière plutôt libérée, bien différemment des autres équipes et il a fallu du temps pour s'adapter. On n était peut-être pas assez concentrés en début de match mais on a su corriger le tir et c'est ce que je veux retenir ce soir. Nous nous sommes aussi un peu relâchés en fin de match mais on gagne quand même avec la manière. Je pense que nous étions obligés de faire un résultat comme celui-là car il faut bien se dire que si on se met à galérer contre des équipes de bas de tableau, ça va être compliqué en playoffs. Nous sommes contents de pouvoir nous affirmer et de bien travailler en vue des playoffs. On va tout donner lors du très gros match à venir face à Nanterre. On va essayer de reprendre le goal-average même si on sait qu'ils sont très en forme en ce moment."

Alain Koffi : "On aurait du faire l'écart d'entrée de jeu mais le CCRB a bien joué jusqu'à la pause. Il a fallu attendre la deuxième mi-temps pour pouvoir faire tourner l'équipe afin d'avoir un peu de fraîcheur face à Nanterre. Avec cette victoire, on se donne une chance d'aborder ce prochain match au Palais,  avec la possibilité de récupérer la 3ème place du classement. En deuxième mi-temps, j'ai eu pas mal de réussite et j'ai surtout eu la chance d'être à la finition quand la balle s'est mise à bien circuler. Nanterre au Palais c'est une superbe affiche et on espère qu'on aura beaucoup de monde derrière nous pour impulser la marche vers la victoire."


Pro A (J32) Comme face à Nancy trois jours plus tôt, les Palois n'ont pas tremblé face au CCRB et s'imposent largement 97-78. Après un 1er acte aussi offensif que disputé, les hommes d'Eric Bartecheky sont parvenus à faire un premier break juste avant le retour aux vestiaires (46-40) mais c'est surtout au cours du 3ème quart-temps, remporté 25-13, qu'ils ont su se détacher définitivement. L'excellente gestion du dernier quart aura même permis à Eric Bartecheky de parfaitement équilibrer les temps de jeu au sein de l'équipe (Taqwa Pinero aura été le plus utilisé avec 29 minutes sur le parquet) : forcément une bonne nouvelle tandis que l'Elan doit disputer 4 matches en 10 jours. 

Face à un CCRB trop limité en raison des absences de Payne, Smith mais aussi de De Jong, l'Elan a pu s'appuyer sur un collectif bien huilé avec 31 passes décisives contre seulement 9 balles perdues, 5 joueurs à 12 points et plus et une évaluation collective de 128. Les Palois ont affiché une belle adresse (51%)  avec un gros volume de tirs à 3 points (13/32, 40%) notamment pour le tandem Pinero - Robinson (9/16 derrière l'arc à eux-deux). 

L'adresse de Taqwa Pinero a encore été précieuse : 17 pts à 5/9 à 3 pts ©Eric Traversié

Au rayon des performances individuelles, on retiendra l'efficacité d'un Danny Agbelese de plus en plus à l'aise au sein du collectif palois : 16 pts, 10 rbds en 21 min de jeu. Ce double-double lui vaut la meilleure évaluation du match (24). Si le pivot fraîchement débarqué en Béarn a su placer les siens sur orbite, il a été parfaitement relayé après la pause par Alain Koffi. Rapidement sanctionné de deux fautes, ce dernier avait rejoint les vestiaires avec 0 point au compteur. A la fin du 3ème quart, il en comptait 15, tous inscrits entre la 25e et la 29e minute. Un record. DJ Cooper a une fois encore régalé les "big men" et termine la rencontre en étant crédité de 16 passes, une performance que le Chicagoan rendrait presque banale...enfin on notera le retour à la compétition réussi pour John Cox : 4 pts, 7 rbds, 7 passes en 25 min/jeu.Avec ce 22e succès de la saison, l'Elan se donne le droit d'espérer une place dans le top 4 à deux journées de la fin de la phase régulière, bien que toujours derrière Nanterre et Strasbourg, victorieux lors de cette 32e journée. Le choc de dimanche prochain face à Nanterre sera décisif et au-delà de la victoire, il sera aussi question de point-average en cas d'égalité à 2, voire à 3 équipes. Le soutien du Palais, à l'occasion de la fête de l'Adishatz mise en place spécialement pour l'occasion, sera primordial à l'heure d'aller décrocher le succès le plus large possible face au vainqueur de la FIBA Europe Cup et de la Coupe de France. 




PRO A - J32
CHALONS -  ELAN BEARNAIS 78-97
(24-23,16-23,13-25,25-26)
Mardi 09 mai 2017
20:00
S.Pierre de Coubertin, Châlons-en-Champagne 
 Y.Rosso - V.Oliot - D.Amrani
CHALONS - ELAN BEARNAIS 51-78

Pro A (J32) Les Palois le savent. Pour espérer finir au sein d'un top 4 tant convoité car tant avantageux à l'heure d'aborder les playoffs, ils n'ont pas d'autres choix que de s'imposer à Châlons ce soir (20h) face à un CCRB (10v, 21d) pas encore mathématiquement sauvé. Relancés après le large succès signé face au Sluc Nancy samedi dernier (100-61), les coéquipiers de Yannick Bokolo s'attendent à une opposition bien plus relevée que celle proposée par des Lorrains démobilisés. Absent face au Sluc, John Cox (touché à la cuisse face à Limoges) est bien du voyage en Champagne.

Alain Koffi et les Palois avaient dominé le CCRB à l'aller (70-60) ©Eric Traversié

L'équipe de Nikola Antic sera remontée ce soir face aux Palois et ce à plus d'un titre. D'abord, on l'a dit, car le maintien n'est pas acquis ( ce sera le cas si défaite combinée de Nancy et Orléans), car il s'agira du dernier match de la saison à Coubertin pour le CCRB qui voudra briller devant son public et aussi (surtout a-t-on envie de dire) car la dernière défaite concédée à Gravelines devrait servir de "booster" à toute l'équipe. Le CCRB a craqué en prolongation à Sportica alors qu'il pensait tenir le match avec 10 points d'avance à 2 minutes de la fin....rageant et...motivant !

Il faudra des Palois sur leurs gardes et aussi sérieux que face à Nancy même si le CCRB n'en reste pas moins sur 6 défaites lors des 7 dernières journées. Touché par les blessures à répétition à l'instar de l'Elan (Mark Payne et l'ancien palois Steven Smith n'ont pu finir la saison) le CCRB manque de gaz. Attention toutefois au sursaut d'orgueil d'une formation qui garde des atouts, à l'instar d'un autre ancien V&B, Tyler Cain, brillant le week-end dernier face au BCM (9 pts, 18 rbds, 30 d'éval). La fraîcheur physique pourrait être une des clés de ce match inscrit dans une fin de saison régulière marathon qui comporte 4 journées en 12 jours. 


PRO A - J32
CHALONS -  ELAN BEARNAIS
Mardi 09 mai 2017
20:00
S.Pierre de Coubertin, Châlons-en-Champagne 
 Y.Rosso - V.Oliot - D.Amrani
CHALONS - ELAN BEARNAIS à 17h00

Retour sur la très large victoire paloise (100-61) signée face à un SLUC Nancy qui file tout droit vers la Pro B. Retrouvez ici les déclarations recueillies lors de la conférence de presse :

Greg Beugnot : "Tout le monde a été démissionnaire et personne n'a voulu faire les efforts pour l'autre. C'est lamentable de nous prendre en otage comme cela. C'est pour cela que ce soir on ne prend même pas de temps-mort à la fin. Assumez, soyez ridicules devant la France entière. Il y a des joueurs qui n'ont pas le niveau, qui ne s'investissent pas, qui n'en ont rien "à foutre", c'est scandaleux (...) Aujourd'hui, j'avais envie que les gens le voient, c'est tout. ce n'est meme pas de la trahison, ce sont des "starlettes de merde". Ils détiennent toute la vérité, ils ne veulent pas travailler ni écouter. (...)C'est dommage pour le club, je le dis tout de suite, mais qu'est ce que je suis content que les joueurs de Pau aient été professionnels jusqu'au bout en disant messieurs, vous n'êtes pas au niveau et bien on va vous marcher dessus, vous humilier. Eux ont fait une prestation splendide. Ce soir en face de nous, il y avait une équipe."


Benjamin Sene
: "On a bien joué en début de 3e QT mais il y a beaucoup de mal qui avait été fait en 1ère mi-temps. Taqwa Pinero a pris feu aux tirs mais on n'a pas fait grand chose pour l'arrêter. ils ont pu dérouler comme ils l'ont voulu et on a rien fait pour arrêter cela. On a beaucoup trop manqué d'agressivité en défense alors qu'on savait que cela passerait par là. L'attitude qu'on a eue en se laissant marcher dessus de la sorte n'est pas acceptable. Même si on n'avait pas les moyens de gagner ce soir, on aurait du montrer un autre visage."



Yannick Bokolo
: "On savait que cela pouvait être un match piège et on s'est dit qu'il fallait les respecter. Il fallait qu'on se concentre sur nous et pas sur notre adversaire. Le but était de les faire lâcher et ce n'était pas évident mais c'est clairement ce que nous sommes parvenus à faire ce soir.  On cherche la place la plus haute possible mais prenons étape par étape et avant Nanterre il faut aller faire un résultat à Châlons mardi."




Taqwa Pinero : "Tout le monde a très bien joué, de façon collective. Tout le monde se focalise sur l'attaque mais le crédit revient ce soir à Yannick (Bokolo) qui apporte beaucoup d'intensité en défense. C'est pour cela que nous gagnons aussi. Personnellement, j'ai changé mon régime alimentaire, je dors mieux et je fais du yoga. Tout cela m'aide beaucoup. J'ai confiance en l'équipe et mes coéquipiers me font confiance."

Eric Bartecheky : "L'écart n'est pas très important mais plutôt la façon dont on a joué avec l'état d'esprit affiché et l'intensité qu'on a su mettre en défense. On a mieux joué que la semaine passée à Limoges mais on doit encore évoluer dans la qualité du jeu. Il faut relativiser le résultat ce soir car dans la difficulté on a bien vu que Nancy a lâché. L'opposition sera plus forte sur les matches à venir. Il faut simplement qu'on se concentre sur nous. On est déjà mieux mais il faut qu'on progresse dans l'intensité encore, qu'on franchisse un palier dans la dureté, la concentration pour qu'on regarde plus haut encore."


Pas de suspense au Palais samedi soir où l'Elan n'a fait qu'une bouchée de la lanterne rouge, le Sluc Nancy (100-61) signant au passage son plus large succès de la saison (+39). Un dernier triplé à 9 mètres signé Antywane Robinson a permis d'atteindre en toute fin de match la barre symbolique des 100 points marqués, une barre franchie deux fois en FIBA Europe Cup cette saison mais jamais encore en Pro A. Pourtant privés de John Cox (béquille), les Palois ont maîtrisé cette rencontre de bout en bout, remportant les 4 QT et ne relâchant jamais la pression face à des Nancéens démobilisés. Affichant 61% d'adresse, les hommes d'Eric Bartecheky ont signé un très solide 18/34 derrière l'arc, pouvant s'appuyer sur le tandem Taqwa Pinero - Antywane Robinson (47 pts à eux-deux) qui a su exploiter parfaitement les offrandes de DJ Cooper (18 passes) comme les largesses défensives de Lorrains trop peu intenses. 

Malgré un retour des visiteurs en début de 3ème quart sous la barre des 10 unités de retard (57-48, 24e) alors que l'écart était de +17 à la pause (51-34), Eric Bartecheky a pu économiser ses cadres, 11 joueurs prenant part à cette rencontre pour un temps de jeu maximum de 31 minutes (DJ Cooper et Taqwa Pinero). Même si tout n'a pas été parfait - pour preuve les 17 balles perdues - l'écart en matière d'évaluation collective entre les deux équipes reflète la physionomie de ce match à sens unique : 134 côté Elan, 46 côté Sluc. Nul doute que l'opposition sera tout autre mardi soir en Champagne face à un CCRB passé tout proche de la victoire à Gravelines ce week-end (défaite 92-84 ap).

L'info en + : à 3 journées de la fin de la phase régulière, l'Elan a égalé son total de victoires de la saison passée (21) et devra vraisemblablement en obtenir 3 supplémentaires afin de figurer dans le top 4 d'ici le 16 mai au soir. 


Record de passes (18) à nouveau égalé cette saison par DJ Cooper,  lequel compile également un très joli 4/6 à 3 pts pour 31 d'évaluation


A l'image du temps de jeu de Corentin Carne (16 min pour 7 points inscrits) Eric Bartecheky a pu faire tourner son effectif en vue du prochain match face au CCRB programmé dès mardi


PRO A - J31
ELAN BEARNAIS - NANCY 100-61
(28-21, 23-13, 24-19, 25-8)             

Samedi 06 mai 2017
20:00
Palais des sports, Pau 
R.Bardera, F.Vansteene, C.Delaune David
ELAN BEARNAIS - NANCY 65-73
logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina