lnb-argent - proA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

ACTUALITE

C'est en Président conquérant que Maher Abid aborde sa deuxième saison à la tête du club vert et blanc. Résolument optimiste aussi en dépit d'un dernier exercice "particulièrement dur à vivre" comme il le concède bien volontiers. Tourné plus que jamais vers l'avenir,  il compte sur une grande solidarité entre toutes les forces vives du club et des supporters, revendiquant ainsi le slogan fédérateur : "Tous ensemble !" (voir ci-dessous le visuel de la saison).
Le Président revient pour le site officiel sur les grandes lignes de l'intersaison et les objectifs fixés pour l'exercice 2012-13.

Rebondir au plus vite

"Notre club est en reconstruction mais la première pierre avait déjà été posée en fin de saison dernière avec le recrutement d'un coach d'envergure en la personne de Claude Bergeaud. Notre objectif très clairement établi de reconquérir l'élite le plus vite possible a été approuvé par l'ancien sélectionneur national et nous avons pu ainsi tout de suite travailler sur la saison qui se dessine. On a orienté le recrutement avec le staff technique afin de bâtir la meilleure équipe possible tout en préservant la spécificité de notre Centre de Formation qui porte cette saison encore les fruits de notre investissement."

Maher Abid, ici en compagnie d'Alain Béral, le Président de la LNB © Colas Declercq

Un club à l'écoute

"Nous connaissons les uns et les autres la situation économique actuelle et c'est pourquoi nous nous sommes fait forts d'écouter plus que jamais les attentes de nos abonnés. Nous avons décidé de baisser le tarif de nos abonnements de près de 20% par rapport à la saison dernière et en complément, nous avons mis en place le "forfait famille". L'Elan Béarnais offre l'abonnement à tous les jeunes de moins de 14 ans dont au moins un des parents est abonné. Nous levons ainsi un important obstacle à l'engagement à nos côtés de nombreux supporters qui peuvent ainsi venir en famille nous encourager au Palais des Sports. Aujourd'hui, la campagne d'abonnement se poursuivant, nous attendons une réponse, un retour de la part de certains qui hésitent encore, pour nous permettre d'atteindre le cap du millier d'abonnés qui est notre objectif."

Confiance maintenue
Concernant le soutien des partenaires publics et privés, le renouvellement des engagements a été de mise durant l'été :

"Pour les institutions, le renouvellement s'élève à 99% et une grande partie des partenaires privés nous a également maintenu sa confiance. Derrière notre slogan "Tous ensemble", figure l'idée d' avancer unis derrière un même objectif, avec un public fort. En ce sens, j'ai apprécié l'attitude de l'équipe durant la première phase de préparation et lors des matches amicaux déjà disputés. J'ai constaté un engagement personnel fort de chaque joueur du groupe et c'est là un réel signal d'espoir à quelques jours du début du championnat !"

Si le Tournoi du Palio (Boulazac), synonyme de victoires pour l'Elan Béarnais, a apporté son lot de blessures au sein de l'effectif béarnais, les tests médicaux effectués cette semaine par les joueurs concernés ont pu rassurer un staff technique légitimement soucieux au retour de Dordogne.

Certes c'est avec une équipe amoindrie que Claude Bergeaud et Laurent Vila ont du composer en ce début de semaine mais les nouvelles concernant Nacho Ordin (pied), Florian Lesca (adducteurs) et Antoine Mendy (genou) ont été positives. Ces trois joueurs ont eu droit à un programme de travail spécifique depuis lundi. Si Antoine Mendy a déjà pu reprendre le travail collectif, les deux premiers nommés passeront des examens de contrôle cette fin de semaine et restent tout de même incertains pour le prochain match amical, prévu vendredi soir (20h) à Orthez face aux JSA Bordeaux.

Excellente nouvelle également ce mercredi matin avec la présence tant attendue sur le parquet de Negueba Samake, 6ème et dernière recrue de la saison, déclaré apte à la compétition par le staff médical et qui a  pu prendre part à la séance de travail du jour. Claude Bergeaud s'en félicite : "La présence de Negueba est importante à plusieurs titres. Elle va permettre de soulager CJ Jackson, très, voire même un peu trop sollicité jusqu'ici et aussi nous offrir un peu plus de verticalité sous les cercles afin d'améliorer notre rebond et mieux développer notre jeu rapide."

A noter : l'ancien de la maison béarnaise, Mike Pietrus, a retrouvé, comme chaque été avant son retour aux USA, un Palais des Sports qu'il connait comme sa poche et après un travail spécifique effectué en compagnie de son préparateur personnel durant plusieurs semaines, il a également pris part aux entraînements de l'équipe pro en ce début de semaine.

Negueba Samake a participé à la séance de travail du mercredi 12 septembre

Outre la satisfaction d'avoir vu son équipe s'imposer face à deux formations de Pro A le temps d'un week-end, Claude Bergeaud a également retrouvé avec plaisir lors du Tournoi du Palio son homologue limougeaud et ami Panagiotis Giannakis. Ce dernier, surnommé "le Dragon" et véritable mythe dans son pays, a été sélectionneur grec de  1997 à 1998 puis de 2004 à 2008 : de quoi donner l'occasion aux deux techniciens et anciens sélectionneurs de se croiser régulièrement, Claude Bergeaud ayant été à la tête des Bleus de 2003 à 2007.

Claude Bergeaud : "C'est toujours une joie de revoir une personne telle que Panagiotis. Nous ne nous étions pas retrouvés en bord de terrain depuis 2007 mais par le passé nos routes se sont souvent croisées car en plus des compétitions officielles, la Grèce était souvent au menu de nos programmes de préparation."

deux techniciens hors pair en grande discussion : c'était ce dimanche au Palio de Boulazac

L'Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez a confirmé son succès acquis vendredi face à Boulazac en s'imposant sur le fil  face au Limoges CSP (77-76) lors de la Finale du Tournoi du Palio ce samedi. Les hommes de Claude Bergeaud repartent ainsi de Dordogne en vainqueurs après avoir signé deux succès de prestige face à des formations de Pro A. De bonne augure pour la suite.

Pourtant privée de son meneur Nacho Ordin au tout dernier moment (douleur au pied) et avec un Antoine Mendy ménagé au retour des vestiaires, l'équipe béarnaise a affiché une solidarité remarquable pour résister au CSP une grande partie du match et même réussir à coiffer au poteau son adversaire du soir. Devant à l'issue du 1er quart-temps (29-25), les Béarnais ont ensuite subi l'impact et la belle adresse des Limougeauds (69% à la pause, 57% à l'issue du match) sans toutefois lâcher prise réellement. Avec 4 longueurs de retard à la mi-temps (51-55) puis 10 à la 30ème minute de jeu (62-72) les hommes de Claude Bergeaud sont parvenus dans le dernier quart-temps à totalement museler le CSP au sein duquel figuraient deux anciens de la maison, à savoir Terence Dials et le jeune Gaylor Curier, transfuge de l'été. Dans un final à suspense, l'EBPLO égalise sur un tir primé de David Denave (74-74, 39e). Boddicker répond sur la ligne des lancers à Wanamaker (76-76) avant que Sami Driss, le néo-capitaine qui a montré qu'il pouvait aussi occuper le poste 1 en cas de besoin, n'obtienne deux lancers à moins de trois secondes de la sirène. Un seul suffit à garantir la victoire finale (77-76) puisque Nobel Boungou-Colo manque une dernière tentative lointaine. Place désormais à trois matches "régionaux" pour l'Elan avec un prochain rendez-vous fixé vendredi 14 septembre à Orthez (Salle Pierre Seillant, 20h) qui marquera les retrouvailles de Claude Bergeaud et de Sami Driss avec les JSA Bordeaux.

Sacrée performance pour les Béarnais qui disposent en un week-end de deux équipes de Pro A !

Claude Bergeaud (Ent.) : Gagner face à une formation comme Limoges, cela fait énormément plaisir et c'est un gros bonus pour l'équipe. On était pourtant décapité sur l'axe 1-5 car Nacho (Ordin) n'a pas pu disputer cette rencontre. On n'a pas été bon en première mi-temps sur le repli comme cela avait été le cas au Temple/Lot face à Boulazac mais on a su corriger le tir en seconde période. Tout n'a pas été parfait bien sûr mais en phase de préparation, on ne peut pas tout régler à la fois. On avance étape par étape. Il faut par exemple que l'on soit capable de progresser en matière de netteté des conquêtes. On arrive comme ce soir (samedi soir) à contrôler le rebond mais notre première passe n'est pas assez franche pour lancer parfaitement le jeu rapide. Le point très positif est d'avoir contenu le CSP à 21 points après la pause et seulement 4 dans le dernier quart-temps."


Boulazac (Tournoi du Palio, Finale)

LIMOGES CSP 76 EBPLO 77
(25-29, 30-22, 17-11, 4-15)

Limoges CSP : Wanamaker (14), Dials (11), Tsamis (10), Mipoka (9), Boungou Colo (9), Gomis (8), Salmon (5), Zerbo (4), Desroses (3), Curier (3),

EBPLO : Jackson (23), Mendy (14, 6 rbds), Bodickker (10), Morency (9), Denave (7), Driss (6, 5 passes), F. Lesca (4), R. Lesca (2), Pelos (2)

L'Elan Béarnais s'est imposé ce vendredi en demi-finale du Tournoi du Palio face à Boulazac (87-78) et s'est qualifié pour la grande finale face à Limoges (tombeur de Saint-Sébastien dans l'autre match). Le rendez-vous avec le CSP est fixé demain, samedi à 20h30.

Prestation collective très solide livrée par les Béarnais ce soir à Boulazac à l'occasion de cette deuxième opposition de la semaine face au BBD. Bousculés physiquement lundi soir, les hommes de Claude Bergeaud ont su faire front avec beaucoup de volonté. Sérieux et appliqués en défense à l'image de Sami Driss et Antoine Mendy, ils ont su contenir leurs adversaires et ce, en dépit d'un manque de rotation à l'intérieur (Negueba Samake absent) même si Pierre Pelos, diminué par une tendinite, a pu quand même apporter son écot avec 12 minutes de temps de jeu.

Brian Boddicker, meilleur marqueur du match avec 25 pts

Longtemps au coude à coude, les deux équipes étaient encore dans un mouchoir à l'entame du dernier quart-temps (52-58, 30e), jusqu'à ce que le tireur d'élite Brian Boddicker prenne feu : 4 tirs primés pour une mise en orbite parfaite de l'Elan qui a compté jusqu'à 16 unités d'avance avant  un léger relâchement en fin de rencontre. Malgré les 17 ballons perdus d'une équipe à la grosse envie de jouer, l'Elan affiche au final une domination au rebond (32 à 24), une belle adresse (56% au total avec 10/22 à 3 pts) et une évaluation collective à 93. Voilà de quoi, presque, oublier le 11/20 aux lancers !  En tous les cas, de bonne augure pour la suite même si la finale s'annonce redoutable face à une formation du Limoges CSP qui a impressionné tout le Palio lors de l'autre demi-finale.

Réaction

Claude Bergeaud (ent.) : "C'est toujours bon pour le moral de gagner face à une équipe de Pro A, quelles que soient les conditions. Ce soir, Boulazac était sûrement un peu fatigué mais nous aussi. La différence principale par rapport à Lundi ? On n'a pas perdu la balle et en plus, on a fait preuve d'une belle agressivité. 34 points seulement pour Boulazac à la pause, c'est bien. Maintenant, demain, on va se régaler !  Quelle dureté du CSP face aux Espagnols ! Cette équipe a été impressionnante. On peut s'attendre à souffrir mais on a fait le choix de ces matches compliqués."

Boulazac (Tournoi du Palio, 1/2 Finale)
BOULAZAC 78 EBPLO 87
(19-17, 15-22, 18-19, 26-29)

Boulazac : Eldridge (22), McKenzie (14), Monroe (12), Hawkins (11), Harris (6), Ramseyer (6), Gaillou (2), Kerckhof (3),
Cheriet (2),

EBPLO : Bodickker (25, dont 5/9 à 3 pts), Mendy (14, 7 rbds), Morency (10), Jackson (9, 10 rbds), Denave (9), F. Lesca (7), Ordin (5, 6 passes), R. Lesca (4), Driss (2), Pelos (2)


logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina