lnb-argent - proA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

ACTUALITE

L'Elan Béarnais s'est imposé face à Aix-Maurienne (84-72) et signe ainsi une deuxième victoire en deux rencontres au Palais des Sports, après le succès acquis la semaine passée face au HTV. Les hommes de Claude Bergeaud ont marqué leur territoire face à une équipe qui devrait figurer dans le haut du tableau en fin de saison régulière : de bonne augure avant d'aller défier Bourg-en-Bresse, autre équipe avec Antibes, Evreux, Charleville-Mézières et donc l'Elan, à afficher deux succès au compteur à l'issue de cette 2ème journée. Voilà une saison bien lancée !

A noter que les déclarations sont disponibles en rubrique L'Elan 24h/24.

Le résumé vidéo de la rencontre :

 A l'image d'Antoine Mendy (16 pts, 4 rbds, 19 d'éval.), les Palois foncent
droit devant en ce début de saison  - © Eric Traversié

 A l'instar du match face au HTV, les hommes de C. Bergeaud ont eu du mal à rentrer dans le match et ce malgré la bonne mise en route de David Denave (22-23, 10e). Portés par l'activité incroyable de Wilbert Brown (27 pts, 8 rbds) les Savoyards bousculent les Palois sur le plan athlétique et viennent arracher plusieurs ballons sous le cercle vert et blanc. Revenus tout de même à hauteur des visiteurs (29-29, 16e) sous l'impulsion de CJ Jackson (12 pts, 10 rbds), les coéquipiers de Sami Driss vont mettre à profit les deux dernières minutes avant la pause pour faire un mini-break (41-35, 20e). La tendance se confirme au retour des vestiaires même si l'écart oscille toujours autour des 10 unités (54-43, 25e puis 62-54, 30e). David Denave, brillant (18 pts à 8/9 aux tirs), gratifie le public palois de passes de grande classe et met sur orbite un Antoine Mendy appliqué (16 pts). Jamais vraiment inquiétés dans ce second acte, à l'image d'un Rémi Lesca serein à la mène, les Palois s'appuient en fin de match sur l'adresse de Brian Boddicker (14 pts). 84-72 à l'arrivée pour de solides Béarnais dont la profondeur de banc aura eu raison de cette accrocheuse équipe d'Aix-Maurienne. Le premier test de la saison a été réussi pour l'Elan qui devra désormais prouver à Bourg vendredi prochain qu'il sait aussi voyager.

Retour sur la victoire des Béarnais face à Aix-Maurienne (84-72) en compagnie des acteurs de la rencontre :

Simon Darnauzan : "On n'a pas trop existé même si on est toujours resté proche de notre adversaire. On est passé trois fois sous la barre des 10 unités de retard mais cela n'a pas suffi. Ils (les Palois) ont mis beaucoup d'intensité tout terrain, nous ont usés et nous ne sommes pas restés dans notre collectif habituel. On ne va pas se cacher derrière nos petits pépins physiques du moment car je pense que c'était un match qui pouvait être à notre portée. On pouvait les faire douter et même tenter la gagne sur la fin mais on a trop de ballons perdus, notamment en première mi-temps. On leur "donne" ainsi 6 points alors que si nous avions été à égalité à la pause, cela aurait pu être un match différent par la suite. L'Elan a très bien joué mais on peut avant tout s'en prendre à nous-mêmes."

Simon Darnauzan (au centre) © Eric Traversié

Antoine Michon (entraîneur Aix-Maurienne) : Les absences d'Houmounou et de Léria ne nous facilitent pas le travail, notamment à l'entraînement alors sans chercher d'excuses, je trouve qu'on prend du retard collectivement par rapport à ce que nous avions envie de mettre en place. Je suis resté sur ma faim en première mi-temps car on fait 3-4 erreurs qui nous coûtent cher. On savait que Pau mettait de la pression sur les remises en jeu et malgré cela on a paniqué quelques fois et on perd 5 à 6 points de la sorte. L'idée était de rester le plus longtemps dans le match pour faire douter l'équipe mais l'adresse n'a pas été au rendez-vous pour ce match-là, que cela soit dans la peinture ou le tir à 3 points. On a eu beaucoup de manques et on n'est pas au niveau, au moins celui de l'Elan. On a été dominé dans les duels, dans beaucoup de secteurs. L'Elan mérite amplement sa victoire."

Antoine Michon : "L'Elan mérite amplement sa victoire" © Eric Traversié

David Denave : "C'était notre premier gros test de la saison car on avait en face une équipe très forte et qui chaque année occupe l'une des 4-5 premières places du championnat. Voilà deux victoires acquises lors de deux premiers matches à la maison qu'on a su négocier. On a encaissé encore beaucoup de points lors du 1er quart-temps puis on a retrouvé de l'agressivité et su contrôler leurs joueurs. On a géré le match par la suite comme on le voulait même si on a encore quelques erreurs à gommer lors des prochaines rencontres. Dans l'ensemble, on peut être satisfait. Sur un plan personnel, tant mieux si j'ai pu faire plaisir au public sur certaines actions mais ce n'est pas cela que je retiens en priorité. Certains soirs des joueurs vont se mettre en évidence et puis le match suivant ce sera au tour d'autres éléments de l'équipe. On a un effectif suffisamment étoffé pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. On va vite se remettre au travail lundi car il y a un autre très gros test qui nous attend à Bourg la semaine prochaine."

David Denave (18 pts à 8/9 aux tirs, 22 d'éval.) © Eric Traversié

Claude Bergeaud (coach EBPLO) : "Nous sommes très contents car c'est une victoire probante sur une équipe qui a été c'est vrai diminuée sur ses rotations. Ayant pu donner, au cours d'une partie étouffante, des minutes à des joueurs pour des petits rôles, cela a pesé certainement en fin de rencontre. J'avais même imaginé que nous pouvions perdre cette partie car la valeur intrinsèque de cette équipe d'Aix est conséquente de part les individualités ou la richesse de ce collectif. Battre une telle équipe en prenant le score dans le 3ème quart-temps et en le gardant jusqu'à la fin, c'est bien pour nous. On a réussi à contenir sur la deuxième mi-temps leur dimension athlétique, avec seulement 4 rebonds offensifs concédés après la pause contre 10 avant. C'est vrai aussi qu'ils ont été maladroits en deuxième mi-temps et cela nous a donné des ballons de relance. On va partir à Bourg avec l'intention de bien faire, on va essayer de gagner et ne pas se faire piéger. Il s'agira d'un premier match à l'extérieur et comment allons nous nous comporter à l'extérieur ? ça, on ne le sait jamais."

Claude Bergeaud : "C'est une victoire probante" © Eric Traversié

Pro B (J.02) Deuxième rendez-vous au Palais des Sports pour l'Elan Béarnais qui, après la venue du HTV (88-67) enchaîne une deuxième réception avec cette fois Aix-Maurienne comme adversaire. Ce match sera l'occasion de découvrir pour les fans de l'Elan, Mory Correa, le nouveau pivot JFL arrivé dimanche dernier et qui est qualifié pour cette rencontre.

Le premier succès de la saison rapidement savouré, les Béarnais se sont aussitôt remis au travail et on peut dire que la semaine a été bien remplie, avec 6 séances de près de 2h30 chacune, concoctées par Claude Bergeaud et son staff : "Oui nous avons beaucoup bossé" confirme CJ Jackson, "mais il faut en passer par là pour s'améliorer." Pour le pivot US de l'Elan, auteur d'un premier match convaincant face à Hyères-Toulon (14 pts, 13 rbds, 26 d'éval.) l'équipe paloise a bien débuté son championnat mais peut faire beaucoup mieux encore : "Nous avons travaillé des secteurs comme le rebond où nous sommes encore largement perfectibles. On nous a prévenus : l'équipe d'Aix-Maurienne joue vite alors il va falloir contrôler le rythme du match. Le danger est réel car c'est une équipe plus athlétique que le HTV, disposant de bons shooteurs et aussi d'une belle cohésion car les gars jouent ensemble depuis un moment. C'est un vrai challenge qui nous attend mais j'aime ça !"

CJ Jackson - © Eric Traversié

L'entraîneur Claude Bergeaud insiste lui aussi sur les qualités de la formation d'Antoine Michon, qui s'est imposée face à Rouen en ouverture du championnat (90-84) : "Voilà un membre du Top 4 de la saison dernière qui s'est encore bonifié durant l'été. Brown, que nous souhaitions engager, a été décalé du poste 4 au poste 3 et est arrivé Wayne Chism, plus tireur que lui encore. Avec Bing dessous (18 rebonds face à Rouen !) ainsi que des joueurs comme Darnauzan, Houmounou ou Ekanga, c'est très solide. Cette équipe a capté 16 rebonds offensifs le week-end dernier. Elle est agressive et provoque beaucoup à l'image de Brown (14/14 aux lancers-francs lors du 1er match)... On a tout intérêt à ne pas la laisser s'enflammer.

Driss et Morency légèrement touchés

Pour cette rencontre, le technicien palois devrait disposer de tout son monde, y compris Mory Correa le nouveau pivot, habitué aux joutes de Pro B et prévu en back-up de CJ Jakcson, qui s'est rapidement intégré au groupe. Charles Jackson s'avoue très content de cette dernière arrivée : "Je pense qu'on va bien se relayer lui et moi. En pouvant ainsi souffler un peu plus sur le banc, je compte être encore plus énergique dès que je serai sur le parquet. L'équipe devrait ainsi pouvoir gagner en intensité."
Le capitaine Sami Driss a été ménagé par précaution jeudi en raison d'une petite entorse à la cheville tandis que JF Morency a retrouvé le groupe après avoir soigné un mollet douloureux après le match face au HTV. A priori, les deux joueurs seront bien sur le parquet à l'heure du test face à Aix-Maurienne, véritable révélateur savoyard pour un Elan favori mais sur ses gardes.


Pro B (J.02)
EBPLO - AIX MAURIENNE
vendredi 05 octobre - 20h
Palais des Sports de Pau
Réservez vos billets avec


L'Elan Béarnais n'a pas manqué ses débuts et ses retrouvailles avec son public du Palais des Sports à l'occasion du match d'ouverture face à Hyères-Toulon remporté 88 à 67.

Il aura fallu attendre un quart-temps avant de voir les Palois jouer libérés, ceux-ci se montrant plutôt crispés à l'entame du match, à l'inverse d'un HTV certes diminué mais sans pression (16-26, 10e). "On a su alors resserrer les boulons défensivement" signalera en fin de match David Denave. Effectivement, les visiteurs, plutôt adroits en début de rencontre (4 tirs réussis au-delà des 6.75m en un seul quart-temps), sont mis au régime sec jusqu'à la pause. Cet Elan en mode diesel trouve peu à peu ses marques et revient au score par le biais de capitaine Sami Driss (27-27, 14e). CJ Jackson en profite pour confirmer la très bonne impression laissée durant la préparation et abat un travail considérable (14 pts, 13 rbds au final pour 26 d'évaluation). Le tandem Flo Lesca - JF Morency conclut des mouvements collectifs impeccables qui confirment la montée en puissance d'une formation paloise qui vire en tête à la pause (36-32). 

 Nacho Ordin à la baguette  - © Eric Traversié

Malgré un Antoine Mendy gêné rapidement par les fautes et finalement peu utilisé (4 pts en 12 min), la profondeur de banc des Béarnais fait la différence au fil de la seconde période (64-53, 30e). Avec le tandem Rémi Lesca - Nacho Ordin à la baguette (12 pts et 10 passes à eux deux) l'Elan joue juste et use des Varois qui s'appuient sur Mac Intosh (22 pts) et l'ancien vert et blanc Dials (14 pts, 6 rbds) pour ne pas sombrer. L'écart atteint quand même les 20 unités (82-62, 38e) après un bon passage de Brian Boddicker (15 pts) et c'est avec les jeunes Pierre Pelos et Paul Turpin sur le parquet que l'Elan boucle tranquillement son match de rentrée (88-67, 40e). Avec 119 d'évaluation collective et 5 joueurs à plus de 10 points, l'Elan a parfaitement négocié ce premier rendez-vous et réussi son décollage. A confirmer dès vendredi prochain face à Aix-Maurienne, un adversaire plus armé qu'un HTV encore en construction.

L'entraîneur palois Claude Bergeaud avait annoncé l'arrivée d'un nouveau pivot français vendredi soir en conférence de presse sitôt la victoire acquise face au HTV (cf article les réactions). L'info a été confirmée ce samedi en début d'après-midi par les dirigeants du club vert et blanc. Ceux-ci ont levé le voile sur l'identité du nouveau joueur. Il s'agit de Mory Correa (2.04m, 33 ans) qui s'était engagé cet été en faveur du club de Liévin (NM1) qui vient malheureusement de déposer son bilan. Redevenu libre, le joueur a accepté la proposition du club béarnais et arrivera à Pau dès dimanche soir. 

Le natif de Versailles (21.07.1979) a débuté à Poissy avant de poursuivre sa formation aux USA. Revenu à Chalôns en Champagne (2004-05), il aura aussi connu la Pro A (Besançon, 2006-07) la NM1 (Challans, 2007-08) mais aussi et surtout la Pro B  : Charleville-Mézières (2005-06), Boulazac (2007-08) puis Evreux lors des trois dernières saisons. Lors du dernier exercice, il a brillé par sa rentabilité avec des moyennes de 5.8 pts/m et 3.5 rbds/m en 16 min/m.

Mory Correa, ici sous le maillot d'Evreux (Pro B)

En marge de l'entraînement matinal au Palais des Sports, Claude Bergeaud a souligné que "Mory Correa sera là pour renforcer le secteur intérieur de l'équipe et devra apporter son vécu à une équipe dans laquelle figurent beaucoup de jeunes joueurs. En vieil habitué des parquets de Pro B, il doit pouvoir nous apporter son expérience, spécifiquement sur le poste 5."


Mory Correa : "Je suis très content de faire désormais partie de l'effectif de l'Elan Béarnais. Je ne m'attendais pas à vivre une telle situation à Liévin (NM1), où nous avons pris connaissance des soucis du club à une semaine de la reprise. On nous a dit que tout allait s'arranger mais la situation s'est dégradée jour après jour. A l'annonce du dépôt de bilan, mes agents se sont mis au boulot et m'ont fait part de la proposition de l'EBPLO. Ma compagne étant en Allemagne, j'ai hésité un instant du fait de l'éloignement mais relever un challenge comme celui qui m'est proposé aujourd'hui, ne se refuse pas. Sami Driss, avec qui j'ai joué à Challans (NM1) et bien sûr le coach Claude Bergeaud, m'ont parlé de l'équipe et je sais qu'on compte sur moi pour apporter mon expérience de la Pro B, mon  vécu dans la raquette et être un bon back-up de CJ Jackson. Je sais parfaitement à quoi m'attendre."

Cliquez ci-après pour découvrir sa fiche LNB : Mory Correa

logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina