lnb-argent - proA logo blancproA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

ACTUALITE

Retour sur la victoire des Béarnais face à Denain (92-89) en compagnie des acteurs de la rencontre. L'Elan s'impose et rejoint Antibes en tête du classement général.


CJ Jackson : "C'est une très belle victoire, d'autant qu'Antibes a perdu ce soir à domicile et que nous sommes du coup de retour à la première place du classement. On s'est parlé entre nous à la mi-temps pour corriger nos erreurs défensives de la première période et je crois que c'est ce qui a fait la différence au retour des vestiaires."

Rémi Lesca : "Denain est une équipe particulière avec des défenses assez "bizarres", en tout cas que nous ne sommes pas habitués à affronter tous les week-ends. Tout le monde disait que le match allait être facile car on affrontait le dernier mais on savait que cette équipe était toujours au contact de ses adversaires. Ce soir, ils ont pris confiance en attaque tout en nous faisant déjouer. Il a fallu rester vraiment très concentré et on a fini plus fort dans le 4ème quart-temps. Il était très important de ne pas perdre à la maison. A propos de la liaison entre les meneurs et CJ Jackson, Rémi précise : "C'est tellement facile de le servir ! Il prend de très bonnes positions et dans la raquette on ne voit que lui car il est toujours devant son défenseur. Avec de telles réductions, les passes deviennent faciles. On savait que c'était un joueur qui travaillait au sol mais là vraiment, c'est fort !"

Claude Bergeaud (ent. EBPLO) : "Très heureux car c'est une magnifique victoire, acquise dans des conditions compliquées. Mory (Corréa) ou encore Sami (Driss) sont avant tout des stoppeurs. Sachant qu'ils n'étaient pas présents ce soir, je savais que cela n'allait pas être une partie à 60 points alors on a décidé de ne jamais casser le rythme. Il fallait jouer et on a eu du volume de jeu, peut-être pas défensif mais avec quand même une évaluation collective encore haute (110). Ils ont eu beaucoup de tirs mais on a quand même dominé le rebond, ce qui nous permet de l'emporter au final.  Encore une fois, dans les conditions du moment, c'est bienheureux."

Concernant les blessés, Claude Bergeaud a profité de la conférence de presse pour signaler qu'on en saurait plus lundi sur le cas de Sami Driss qui souffre d'une lésion musculaire au niveau du bassin.

 

Lee Humphrey (Denain) : " Nous échouons de vraiment très peu lors de nos quatre derniers matches. Pau est une très bonne équipe et si on avait conscience qu'il serait très dur de s'imposer ici, on avait aussi confiance en nous. Nous sommes jeunes mais on sait qu'on peut faire de belles choses. Malheureusement, une fois encore quelques détails nous privent de la victoire."

Marc Silvert (ent. Denain) : "On avait dans l'idée de diminuer le rendement offensif de certains joueurs palois. J'avais plus Sami Driss que David Denave dans notre plan de jeu or Denave c'est quand même un peu plus de menace extérieure que Driss. Cela nous a perturbé au début car on avait bossé dessus toute la semaine. On effectue un gros travail pour essayer de trouver une solution collective mais je regrette qu'on termine le match à 23/44 à l'intérieur. C'est vrai qu'il y a la prestation énorme de Jackson dessous mais quand même, on ne va pas chercher les fautes comme on devrait à certains moments. Ce qui me fait quand même râler, c'est qu'on rate des choses simples, comme cette série de petits paniers manqués sous le cercle. Le résultat est là. On est à 0-6 (v-d) alors c'est compliqué. On n'a eu qu'un mois et demi de préparation, j'essaye de relancer ces gamins tous les jours mais c'est pesant et fatiguant. On aimerait avoir de temps en temps une réussite. On va continuer à bosser mais ce sera quand même très dur."

Pro B (J.06) L'Elan Béarnais retrouve son Palais des Sports ce vendredi 26 octobre après deux déplacements consécutifs. Suite à l'échec face à Lille, synonyme de premier revers en championnat cette saison, les hommes de Claude Bergeaud ont assuré leur qualification en Coupe de France face à La Rochelle mardi soir. Après cette parenthèse victorieuse, les Palois vont tenter de reprendre leur marche en avant, en Pro B cette fois, face à l'actuelle lanterne rouge du championnat, Denain.

L'équipe nordiste dirigée par Marc Silvert court toujours après un premier succès cette saison même si le coup est passé près lors des deux dernières journées, à Bordeaux tout d'abord puis à domicile face au HTV (défaite sur le fil 84-86). L' AS Denain Voltaire vit un début de saison compliqué, un peu à l'image de la saison dernière pour ses débuts en Pro B (16e, 11v, 23d). L'Elan, toujours diminué, aura quand même tout intérêt à rester sur ses gardes comme le confirme Claude Bergeaud : "Cette équipe prend beaucoup de risques que ce soit en attaque comme en défense, affiche beaucoup d'agressivité sur tous les postes et est très axée sur le 1 contre 1. La marque de fabrique du coach Marc Silvert est aussi de perturber l'adversaire en combinant plusieurs types de défense avec de la zone ou de l'homme à homme très intensive. Cette équipe tente beaucoup de choses et il faudra être particulièrement vigilant."

JF Morency et les Palois veulent reprendre leur marche en avant - © Eric Traversié

Côté béarnais, les nouvelles en provenance de l'infirmerie ont été plutôt bonnes ces dernières heures mais difficile encore de dire si cela se traduira par des retours sur le parquet pour ce match :

"David Denave (nez cassé) n'a plus de masque depuis mercredi et il veut absolument jouer. Il a pu courir et shooter sans aucun problème. Il est quand même arrêté normalement pour trois semaines alors on attend encore le feu vert qui doit être donné par le staff médical. S'il joue, ce sera avec un masque de protection. Pour Nacho Ordin (ischios), l'IRM passée mercredi a été rassurante par rapport à l'échographie du lundi mais là encore, difficile de statuer sans l'avis médical définitif. Sami Driss (hanche) n'a pas pu reprendre l'entraînement avec le groupe depuis le match à La Rochelle. Il a pu rentrer en jeu en Coupe mais là, il souffre vraiment trop. Enfin, Mory Corréa (mollet)  doit encore patienter 3 à 4 semaines. En attendant, on fait avec les forces vives."

Une fois encore, le technicien palois devrait solliciter les jeunes du groupe, lesquels lui donnent pour l'heure entière satisfaction : " On l'a vu face à La Rochelle. L'entrée en jeu des jeunes ne fait pas baisser le niveau de l'équipe.S'appuyer sur la formation locale a toujours été une volonté du club et non une obligation. Cela fait partie d'une logique. En début de saison, on avait dit à ces jeunes que nous ferions appel à eux alors serait-il cohérent de prendre un pigiste aujourd'hui ? Cette solution n'apporterait pas de sérénité. Mieux vaut que cette série de blessures arrive maintenant que plus tard mais en attendant, on capitalise avec nos jeunes."


Pro B (J.06)
EBPLO - Denain
vendredi 26 octobre - 20h
Palais des Sports
Arbitres : Freddy Lepercq, Patrick Taffin

Réservez vos billets pour ce match avec

Coupe de France (32èmes) L'Elan Béarnais s'est imposé mardi soir à La Rochelle (NM1) sur le score de 66 à 59 et se qualifie ainsi pour les 16èmes Finale.

Particulièrement diminué en raison des absences conjuguées de Nacho Ordin (ischios-jambiers), David Denave (nez) et Mory Corréa (mollet), l'Elan a su déjouer le piège tendu par une équipe de La Rochelle sans pression et en quête d'un exploit devant son public. Mal embarqués car particulièrement maladroits (11-2, 5e) , les Palois ne se sont pas énervés pour autant afin de rester dans la roue de leurs adversaires (23-20, 14e) et ce jusqu'à la pause (32-29, 20e) bien aidés par le tandem juvénile Turpin-Pelos.

Solide prestation que celle fournie par Pierre Pelos (10 pts, 5 rbds, 3 passes) - © Eric Traversié

Brian Boddicker (12 points en 20 min.) et Flo Lesca (14 pts, meilleur marqueur palois) ont permis à l'Elan de prendre les commandes du match au cours du 3ème quart-temps (43-48, 27e) pour ne plus les lâcher par la suite. L'américain, à l'instar de Sami Driss (souffrant pourtant de la hanche), a montré le chemin à de jeunes palois volontaires qui sont allés chercher avec les tripes cette qualification pour les 16èmes de Finale (59-66). A signaler que la meilleure évaluation est à mettre à l'actif de Pierre Pelos, auteur d'une prestation complète (10 points, 5 rebonds, 3 passes pour 15 d'évaluation). Retour au championnat Pro B dès vendredi avec la réception de Denain (J.06).


A La Rochelle (Salle Gaston Neveur)
Rupella La Rochelle - EBPLO 59-66
(15-13 ; 17-16 ; 17-25 ; 10-12)

Les marqueurs palois : Fl. Lesca 14, Boddicker 12, Pelos 10, Mendy 9, Morency 8, Turpin 6, Jackson 4, Driss 2, R.Lesca 1, Diop 0,

Les résultats complets :

Charleville-Mézières (Pro B) - Nanterre (Pro A) : 77-84
Saint-Vallier (Pro B) - Bourg-en-Bresse (Pro B) : 69-81
Vichy (N1) - Hyères-Toulon (Pro B) : 73-86
Monaco (N1) - Fos-sur-Mer (Pro B) : 69-70
Sorgues (N1) - Aix-Maurienne (Pro B) : 86-76
Cognac (N1) - Poitiers (Pro A) : 67-77
Challans (N1) - Bordeaux (Pro B) : 76-86
Brissac (N2) - Boulazac (Pro A) : 67-109
Quimper (N1) - Limoges (Pro A) : 62-76
Blois (N1) - Nantes (Pro B) : 71-64
Chartres (N1) - Denain (Pro B) : 77-83
Rueil (N1) - Evreux (Pro B) : 94-100ap
Rennes (N1) - Le Havre (Pro A) : 42-86
Angers (N1) - Rouen (Pro B) : 54-98
Vanves (N2) - Le Portel (Pro B) : 66-90
Cergy-Osny-Pontoise (N2) - Boulogne-sur-Mer (Pro B) : 64-84
Souffelweyersheim (N1) - Lille (Pro B) : 63-68
Orchies (N1) - Châlons-Reims (Pro B) : 75-59
Saint-Chamond (N1) - Lyon-Villeurbanne (Pro A) : 70-77

Retour sur la victoire des Béarnais qui s'imposent 66 à 59 face à La Rochelle pour le compte des 32èmes de Finale de La Coupe de France.

Claude Bergeaud : "J'ai eu plaisir à voir notre équipe aller au combat dans les conditions du moment, c'est à dire en étant particulièrement diminuée. En plus des absents (Nacho Ordin, David Denave et Mory Correa, Ndlr) il avait été question de dispenser de ce match Brian Boddicker en raison de soucis articulaires récurrents de longue date. Il ne rentre pas en première mi-temps mais il est sollicité par la suite afin d'assurer. Sami (Driss) aussi a du jouer en ayant pourtant mal à la hanche. J'ai apprécié de voir que des joueurs comme Paul Turpin ou Pierre Pelos ont su montrer leur nez et ont fait des choses vraiment intéressantes. On a manqué cruellement de réalisme offensif au cours du 1er acte alors qu'il ne fallait pas laisser espérer notre adversaire. L'équipe a tout de même affiché beaucoup de solidarité et les gars se sont arrachés pour se qualifier. J'ai senti une vraie envie de gagner chez eux. Avec trois joueurs importants en moins, nous sommes obligés de faire le dos rond."

Pierre Pelos: "On s'est mis en difficulté en commençant mal la rencontre. Notre maladresse fait que La Rochelle bascule en tête à la pause. Cela a été mieux par la suite. On a commencé par durcir la défense puis on a su ajuster la mire. Une fois en tête, nous n'avons rien lâché. Comme les autres, j'ai essayé de faire de mon mieux et comme on dit, l'important en Coupe est de se qualifier."


Flo Lesca : "On se savait diminué alors les présents sur le parquet se sont mis trop de pression en début de match. On a été maladroit en dépit de plusieurs shoots ouverts. Heureusement nous avons su garder notre calme et notre adversaire n'est jamais tombé dans l'euphorie. Contrairement à notre dernière sortie, on a su retrouver du rythme au fil du match. Personnellement, je me suis bien senti, profitant aussi des décalages obtenus grâce à une bonne circulation de balle. On a su éviter le piège d'un match de Coupe face à une formation qui n'avait rien à perdre."

Pierre Bonnelalbay (Rupella La Rochelle) : "On a joué notre carte à fond. Il y a eu une première mi-temps sans Boddicker puis une seconde avec lui qui fait la différence. On oublie de jouer collectif quand on prend des points. On a voulu tous ramener l'équipe individuellement et à ce jeu, contre une formation du standing de l'Elan, cela ne pardonne pas. Nous avons pu nous mesurer à ce qui se fait de mieux en Pro B en terme de jeu, de précision alors à nous d'apprendre de ce match pour notre championnat. Il s'agissait tout de même de bonnes retrouvailles avec mon ancien club ! "

Coupe de France (1/32e) Le bus de l'Elan Béarnais a pris la route ce mardi midi en direction de La Rochelle, pour affronter la Rupella Basket (NM1) à 20h. Cette entrée en lice en Coupe de France intervient juste après la première défaite de la saison, concédée vendredi dernier à Lille. Si ce match peut apparaître comme une bonne occasion de se relancer, il n'en reste pas moins un rendez-vous compliqué pour les hommes de Claude Bergeaud, lequel doit composer avec une équipe sérieusement diminuée : "En plus de David Denave (nez cassé) et Mory Corréa (mollet), nous allons devoir faire sans Nacho Ordin (ischios-jambiers) tout en sachant que Sami Driss (hanche) 

ne s'est pas entraîné depuis le match à Lille. Cela fait beaucoup." C'est pourquoi le technicien palois a décidé de partir à La Rochelle avec Paul Turpin, Pierre Pelos et Diatta Diop."

Rémi Lesca et les Palois font leur entrée en lice en Coupe de France
ce mardi 23 octobre à La Rochelle (NM1) - © Eric Traversié


Malgré cette accumulation de pépins, le technicien palois ne veut pas négliger ce rendez-vous avec la Coupe de France : "La Coupe est un objectif et nous avons l'ambition de nous imposer. Ce sera forcément compliqué mais nous allons jouer le coup à fond. Nous aurons largement le temps de nous préparer pour la venue de Denain au Palais des Sports vendredi."

L'adversaire
L'équipe de l'ancien vert & blanc Pierre Bonnelalbay a débuté son championnat NM1 par un succès face à Vichy mais a essuyé en suivant quatre revers consécutifs. Le dernier en date est cruel pour le promu qui ne s'est incliné que de deux petits points à domicile (58-60) face aux alsaciens de Souffelweyersheim mais nul doute que les hommes du coach Greg Thiélin seront gonflés à bloc à l'heure d'affronter l'Elan.

Nacho Ordin dans l'attente
Les premiers examens médicaux passés par le meneur espagnol Nacho Ordin n'ont pas permis de définir avec précision la durée de son indisponibilité. Il faudra attendre mercredi et le passage d'une IRM pour connaître le verdict exact du staff médical.

Freddy Hufnagel endeuillé

Le match entre la Rupella et l'Elan avait de quoi intéresser tout particulièrement l'ancien meneur de jeu des deux équipes, Freddy Hufnagel. Malheureusement, ce mardi 23 octobre est également marqué par les obsèques à Seyches, de son père Dario. L'Elan Béarnais au grand complet adresse à Freddy et toute sa famille ses plus sincères condoléances.


Pyrénées-Presse avec l'Elan
Le journaliste Jean Fauret ainsi que le photographe Jean-Philippe Gionnet ont pris place à bord du bus de l'EBPLO à l'occasion de ce voyage express en Charentes-Maritimes. Ce match de Coupe sera l'occasion pour eux de réaliser un reportage "de l'intérieur", au plus près de l'équipe, qui sera à découvrir très prochainement dans les colonnes de "La République des Pyrénées".


Coupe de France - 1/32e de Finale
Rupella La Rochelle - EBPLO
Mardi 23 octobre - 20h
Salle Gaston Neveur
logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina