lnb-argent - proA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

ACTUALITE

Monsieur Eric Bartecheky a fait savoir à l’Élan Béarnais Pau-Lacq-Orthez, qu'il n'entendait pas exécuter, jusqu'à son terme,  le contrat  de travail le liant au club jusqu'au 30 juin 2018.

Après réflexion et analyse dressée avec leurs conseils respectifs,  les deux parties ont convenu de se rapprocher pour éviter tout contentieux,  dans le cadre d’ un accord amiable.

Les deux parties  se sont entendues et la rupture anticipée du contrat a été actée. L’ Élan Béarnais Pau-Lacq-Orthez ne peut, pour sa part, que regretter la décision de Monsieur Eric Bartecheky.




Il a formé cette saison avec Alain Koffi l'une des plus belles doublettes vues dans les raquettes de Pro A et le nouveau contrat portant sur les deux prochaines saisons signé par Vitalis Chikoko est une sacrée bonne nouvelle pour le club V&B. Déniché au sein du Bayern Munich avec lequel il avait effectué une quinzaine de matches en qualité de doublure au poste de pivot lors de la saison 2015-16, le "big man" zimbabwéen s'est révélé être une sacrée bonne pioche.

Sa progression a été constante depuis son arrivée en Béarn et c'est au moment où il rayonnait le plus que sa saison a pris fin, le 10 avril dernier, lors d'une blessure au pied contractée en toute fin du temps règlementaire lors de la victoire signée à Antibes (93-92, ap). Ce soir-là, il terminait malgré cette sortie prématurée, meilleur marqueur palois avec 21 pts et 6 rbds. Une performance de haut niveau, même si Vitalis avait déjà eu l'occasion de faire mieux un peu plus tôt dans la saison, comme lors de la victoire à Villeurbanne (72-63) en ayant compilé à l'Astroballe 22 pts, 11 rbds pour 35 d'évaluation !


Vitalis Chikoko prolonge l'aventure en V&B 

Avec des moyennes de 10.1 pts, 4.8 rbds pour 12.9 d'évaluation/m pour seulement 18 min de temps de jeu en 27 rencontres disputées son apport s'est révélé très précieux et a contrario son absence a fortement pesé sur la fin de saison des Palois. 

Très vite identifié comme joueur aux mains d'or, Vitalis a bouclé la saison en qualité de joueur le plus adroit de la Pro A (69.4% de réussite) devant Moustapha Fall (Chalon/Saône). Son pourcentage aux tirs a même atteint les 82% en FIBA Europe Cup : 9.8 pts, 5.4 rbds/m (dont une performance XXL signée face à Pardubice (28 pts à 11/11 aux shoots pour 40 d'éval).




Didier Gadou (Directeur Exécutif) "La saison dernière, à la demande du staff, nous nous étions mis en quête d'un joueur supplémentaire dans le secteur intérieur, sachant que nous devions disputer à la fois le championnat ainsi que la FIBA Europe Cup. Nous nous sommes très vite félicités de notre choix d'épauler JK Edwards et Alain Koffi car Vitalis Chikoko a parfaitement répondu à nos attentes. Il a démontré tout au long de la saison à la fois du talent et du coeur. Il nous a apporté beaucoup au rebond et à la finition, disposant à la fois de la taille et d'excellentes mains. Outre ses qualités de joueur, Vitalis dispose d'une excellente mentalité qui nous a incités à rentrer très vite en contact avec son agent pour travailler avec lui sur la durée. Nous n'avons jamais hésité d'autant que ses performances ont naturellement attisé les convoitises de nombreux clubs qui se sont vite positionnés à son sujet, que ce soit en France ou à l'étranger."


VITALIS CHIKOKO

Né à Harare (ZIM) le 11 février 1991 (26 ans)
2.08m - Poste 5

Parcours 


2010-2011 : Dzivarasekwa Raiders (Zimbabwe)
2011 : ASC Göttingen (Allemagne) - 18 matches, 14.1 pts, 10.6 rbds/m
2011-2012 : BG Göttingen (Allemagne) - 17 matches, 6.9 pts, 4.5 rbds/m
2012-2013 : TBB Trier (Allemagne, BBL) - 33 matches, 6.2 pts, 2.9 rbds/m
2013-2014 : TBB Trier (Allemagne, BBL)- 34 matches, 8 pts, 4.4 rbds/m
2014-2015 : TBB Trier (Allemagne, BBL) - 27 matches, 12.3 pts, 5.2 rbds/m
2015 (mars) : Pallacanestro Reggiana (Italie, Série A) - 24 m, 4.1 pts, 3.4 rbds/m
2015-2016 : Tezenis Verone (Italie, Série A2) - 24 matches, 8.6 pts, 7.9 rbds/m
2016 (fev) : Bayern Munich (Allemagne, BBL) - 15 matches,  6.3 pts, 3.3 rbds/m
2016-2017 : Elan Béarnais (Pro A) - 27 matches, 10.1 pts, 4.8 rbds/m 
FIBA Europe Cup - 12 matches,  9.8 pts, 5.4 rbds/m

Voilà une nouvelle qui devrait ravir les supporters palois ! les dirigeants du club V&B ont officialisé ce vendredi 02 juin l'engagement pour les deux prochaines saisons de l'américain Taqwa Pinero (33 ans, 1,93m). Arrivé sitôt après la Leaders Cup en février dernier à l'heure où l'Elan subissait une véritable hécatombe au sein de son effectif, l'arrière US s'est révélé être une sacrée valeur ajoutée pour l'équipe d'Eric Bartecheky. Faisant preuve d' un incroyable sang-froid sur la ligne de réparation en fin de match à l'Astroballe pour une participation active à la victoire face à l'ASVEL (72-63) l'ancien de Tenerife confirmait ses débuts prometteurs dès la semaine suivante au Palais lors du succès face au HTV en terminant top scoreur de la partie (21 pts à 5/9 à 3 pts).

En 15 matches de saison régulière, ce joueur d'expérience (lire ici son parcours) au comportement très professionnel a su se faire adopter autant par ses coéquipiers que par le public palois. Ses statistiques personnelles sont passées de très solides en phase régulière (12,1 pts, 2,6 rbds, 1,9 passes/m pour 11 d'éval en 28 min/m) à excellentes en playoffs (15 pts, 6 rbds, 1,7 passes/m pour 17,7 d'éval en 30 min).

Dur au mal, on retiendra sa prouesse physique accomplie lors de l'important succès à Antibes (93-92, ap) où malgré un dos endolori il aura réalisé une performance XXL : 18 pts, 11 rbds, 5 passes en 45 minutes passées sur le parquet ! Particulièrement épanoui en Béarn, il sera accueilli assurément à nouveau les bras ouverts par le public du Palais pour la reprise de la Pro A.

Les réactions 

Didier Rey (Président) : "Je tiens à souligner que c'est la première fois au cours de sa carrière que ce joueur d'expérience s'inscrit ainsi dans la durée avec un club. Cela souligne les très bonnes conditions dans lesquelles il peut évoluer ici et c'est la possibilité pour nous de poursuivre l'aventure avec un élément d'une sacrée trempe. Malgré plusieurs propositions très alléchantes, Taqwa a fait le choix de la stabilité et a adhéré à notre projet. Pour tout dire, le staff ayant rapidement donné son accord et sachant le joueur objet de convoitises, les négociations ont débuté très rapidement après son arrivée. Joueur à l'hygiène de vie très saine, il est un exemple de professionnalisme pour tous nos jeunes et sa présence contribuera également à les faire progresser. "



Taqwa Pinero : "La loyauté est quelque chose d'important à mes yeux. A l'heure où plusieurs équipes ne voulaient pas de moi, l'Elan Béarnais a su me donner ma chance. Dès mon arrivée ici, je me suis dit que cela ne pouvait pas durer qu'une saison. J'ai travaillé tous les jours pour montrer mon attachement à ce club. J'ai vécu des moments très difficiles avant d'arriver ici, mon épouse et moi-même ayant perdu un enfant mais comme elle est tombée à nouveau enceinte en arrivant ici je me suis dit que c'était aussi un signe. Pour ce club dans son ensemble et pour tous les fans que j'ai pu découvrir à Pau, il est de mon honneur de donner mon sang, ma transpiration et mes larmes."

Taqwa Pinero en images









Taqwa PINERO

Né à Red Bank, New Jersey (USA) le 06 août 1983 (33 ans)
1.93m - Poste 2

Parcours 

2002-2003 : Louisville (NCAA) - 32 matches : 8.8 points, 3.4 rbds/m, 1.6 passes
2003-2004 : Louisville (NCAA) - 28 matches : 10.8 points, 3.6 rbds/m, 1.9 passes
2004-2005 : Louisville (NCAA) - 37 matches : 14.4 points, 4.0 rbds/m, 1.9 passes
2005: Jersey Shore Summer League (Sterns Trailer)
2005-2006 : Louisville (NCAA) - 31 matches : 17.1 points, 5.6 rbds/m, 3.5 passes, 
2006 (jui) : Rocky Mountain Revue, Salt Lake City (San Antonio Spurs)
2006-2007 : Angelico Biella (Italie) - 18 matches : 12.1 points, 2.9 rbds/m et 1.7 passes, En Fev: Dynamo Moscow (Russie, Superleague) Euroleague: 8 matches : 9.5 points, 3.1 rbds/m et 1.0 passes.
Russian League: 15 matches : 6.4 points, 3.1 rbds/m et 1.0 passes
2007-2008 : FCasale Monferrato (Italie), blessé en mars 08 : 26 matches : 19.3 points, 3.0 rbds/m et 1.7 passes
2007 (jui) : NBA Summer League à Las Vegas (Phoenix Suns)
2008-2009 : Polaris World Murcia (Espagne): 31 matches : 16.7 points, 2.8 rbds/m, 1.6 passes.
2009 : Hoops Kentucky Pro Am Tournament (Team Stone)
2009-2010: Unicaja Malaga (Espagne) - 15 matches : 9.3 points, 1.4 rbds/m
Euroleague: 9 matches : 11.7 points, 2.3 rbds/m, 1.1 passes. En jan 10: contrat d'un mois avec Caja Laboral Vitoria (Espagne): Euroleague: 3 matches : 0.7 points, 1.3 rbds/m. En avril: Kavala Panorama (Grèce): 4 matches : 10.8 points, 3.3 rbds/m, 1.8 passes.
2010-2011 : Air Avellino (Italie) - 24 matches : 14.4 points, 3.2 rbds/m, 1.2 passes
2011-2012 : Sidigas Avellino (Italie) - 22 matches : 16.0 points, 3.8 rbds/m, 1.7 passes. En mai 12: Valencia Basket (Espagne): 7 matches, 2.4 points.
2012-2013 : Aliaga Petkim (Turquie) - 1 match : 9 points, 7 rbds/m, 2 passes. EuroChallenge Qualifying Round: 2 matches : 12.5 points, 2.0 rbds/m, 3.5 passes. En nov 12: Sidigas Avellino (Italie): 18 matches : 11.6 points, 3.8 rbds/m, 1.3 passes
2013-2014 : Sidigas Avellino (Italie) - 14 matches, 10.1 points, 2.9 rbds/m, 1.6 passes
2014-2015 : Gipuzkoa BC San Sebastian (Espagne) - 26 matches, 12.7 points, 2.7 rbds/m, 1.6 passes
2015 : Mahram Tehran (Iran Superleague) - 11 matches, 20.2 points, 4.6 rbds/m, 2.1 passes
2015-2016 : Socar Pertkimspor (Turquie) - 4 matches, 16.0 points, 5.3 rbds/m, 2.0 passes. En Fev 16 : Petrochimi Bandar Imam Harbour (Iran Superleague) - 6 matches, 12.8 points, 3.3 rbds/m. (Avr 16) Gipuzkoa BC San Sebastian (Espagne) - 2 matches, 12.5 points, 3.0 rbds/m, 2.0 passes.
2016 : Hoops Club (Lebanon Pepsi LBL)
2016-2017 : Iberostar Tenerife CB Canarias (Espagne)

Battus par la SIG (72-68) pour la deuxième fois en 48h, les Palois ont été éliminés des playoffs 2017, laissant filer les Alsaciens vers une prochaine 1/2 finale face à l'ASVEL qui est parvenue à faire trébucher Monaco. Les hommes d'Eric Bartecheky peuvent nourrir de gros regrets après avoir fait douter les SIGmen tout au long d'une belle particulièrement accrochée mais c'est la tête haute qu'ils achèvent une saison 2016-17 remarquable. Sans une incroyable série de blessures qui aura fait diminuer le rendement de l'équipe à partir de la Leaders Cup, on se dit aujourd'hui que l'Elan avait la possibilité de figurer au sein du dernier carré de la Pro A. On ne pourra pas réécrire l'histoire et on préfèrera saluer le courage et l'abnégation de Palois qui auront fait douter la SIG jusqu'au terme de cette rencontre, malgré la fatigue liée aux trois rencontres de la semaine (dont la première longue de 50 minutes) et à deux voyages en Alsace..Le 61e match de la saison aura ainsi été fatal aux Béarnais qui sont désormais en vacances. 

fin d'une saison riche et intense pour les Palois ©SIG Strasbourg : A. Feltz





(1/4, belle)
STRASBOURG 
ELAN BEARNAIS 72-68 
(15-17, 21-15, 13-13, 23-23) 
vendredi 26 mai 2017
20:30
Rhenus, Strasbourg
 JC.Collin, M.Difallah, G.Dubois

Playoffs (1/4, retour) L'Elan Béarnais n'a rien pu faire face à la SIG mercredi soir au Palais des Sports et s'est incliné logiquement (68-83). Avec 10 longueurs d'avance à la pause (31-41) les visiteurs, dos au mur à l'heure d'aborder ce match 2 de la série, avaient fait le plus dur. Il faut dire que l'équipe de Vincent Collet avait su mettre rapidement sa grosse patte sur le match : une intensité de tous les instants, une détermination sans faille qui se traduisait par une forte domination au rebond (42 à 22 au final) et un collectif parfaitement huilé, illustré par l'absence de balle perdue pendant les 20 premières minutes (!). A l'efficacité défensive, les SIGmen ajoutaient un atout offensif choc avec AJ Slaughter à peine moins chaud que lundi soir (19 pts à 5/8 à 3 pts). Au sein d'un roster aussi épais que celui de la SIG, le danger peut venir de partout. Les Palois en ont fait les frais quand Mam Jaiteh, très peu utilisé lundi soir (5 min de temps de jeu) est sorti de sa boite au Palais : 15 pts, 10 rbds, 21 d'éval.

Et les V&B dans tout cela ? dans la touffeur d'un Palais où la température dépassait les 30 degrés, ils se sont battus à l'image d'un Alain Koffi encore à gros rendement (13 pts, 7 rbds) ou d'un DJ Cooper en mode double-double (12 pts, 12 rbds). Ils ont essayé de revenir tout au long du match après une dernière égalité à 16 partout (9e) mais tout cela avait un fort goût d'impuissance. L'écart ne s'est jamais réduit en deçà des 10 unités et à aucun moment le public palois, qu'on sentait pourtant bouillant, n'a eu l'opportunité de pouvoir vraiment y croire. Pouvait-on mettre plus d'intensité ? c'est la question à l'adresse de ses joueurs que se posait coach Bartecheky en conférence de presse sitôt le match terminé. Avec moins de rotations, des joueurs plus âgés, le technicien palois avait dit dès lundi que sa formation avait forcément laissé des plumes  au cours des 50 minutes de combat intenses disputées au Rhenus lundi. Pourtant, c'est bien dans ce même Rhénus que les Palois vont devoir disputer une belle décisive dont le vainqueur sera propulsé en 1/2 finale. Peu de monde voyait l'Elan s'imposer lundi soir alors on imagine qu'il y en aura encore moins pour miser sur un succès palois vendredi (20h30). Pour le coup, c'est fatigués mais sans la moindre pression sur les épaules que les coéquipiers de Yannick Bokolo repartent en Alsace.



malgré la belle adresse d'Antywane Robinson en début de match, jamais les Palois n'ont paru en mesure de rivaliser ©Eric Traversié






(1/4, retour)
 ELAN BEARNAIS - STRASBOURG 68-83
(16-20, 15-21, 11-19, 26-24)
mercredi 24 mai 2017
20:30
Palais des sports, Pau
 Y.Rosso, P.Creton, A.Deman 
logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina