lnb-argent - proA logo blancproA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

Pro A (J33) L'Elan s'est incliné sur le fil face à Nanterre (71-73) dimanche en fin d'après-midi au Palais des Sports après avoir pourtant mené tout au long de la rencontre et compté même jusqu'à 16 longueurs d'avance au cours du 3ème quart-temps. Avec seulement 8 points inscrits au cours des 10 dernières minutes de jeu, les Béarnais ont calé avant la ligne d'arrivée et perdu tout espoir d'accrocher le top 4 en fin de saison régulière. Assurés de finir à la 5ème place du classement général, avant même le dernier match restant à disputer mardi (20h30) à Dijon, les Palois affronteront Strasbourg en 1/4 de finale des playoffs avec avantage du terrain aux Alsaciens, comme la saison dernière.

Les Béarnais avaient pourtant parfaitement préparé ce choc et étaient rentrés de façon idéale dans la partie. Le 1er quart-temps était d'ailleurs à sens unique, remporté 25-17, dans le sillage d'un Alain Koffi rayonnant (14 pts à 7/8 aux tirs). L'axe 1-5, plus que jamais axe fort cette saison en Béarn avec la connexion parfaite entre Dj Cooper et Alain Koffi, fonctionnait à merveille. Même si le rythme de la rencontre, effréné jusque-là, diminuait un peu au cours du second quart-temps, les Palois géraient plutôt sereinement leur avance et creusaient même un peu plus l'écart avant la pause (jusqu'à +12) suite à des réussites à longue distance de Léo Cavalière et de Jean-Michel Mipoka (3/4 derrière l'arc). Avec un avantage de 10 longueurs à la mi-temps, les coéquipiers de Yannick Bokolo avaient plus que jamais leur destin en mains au cours d'un match tout autant passionnant que décisif (43-33).


Frustrant ! les Palois ont fait la course en tête tout le match avant de se faire coiffer au poteau par les hommes de Pascal Donnadieu 

Malgré un bon passage de Warren (14 pts, 5 passes), les Palois gardaient le cap au retour des vestiaires. Mieux, toujours adroits derrière l'arc, ils creusaient l'écart après un triplé d'Antoine Robinson imité en suivant par John Cox (59-43, 27e). Le Palais des Sports avait pourtant à peine le temps d'exulter qu'Heiko Schaffartzik, par deux fois à 3 points, venaient rappeler à tout le monde que Nanterre n'était pas du genre à abdiquer (59-49, 28e). C'est encore lui, toujours à longue distance et en fin de quart, qui permettait aux visiteurs de repasser sous la barre des 10 points avant la dernière ligne droite (63-54, 30e). Malgré cette réaction, les Palois étaient toujours dans les clous après le 1/2 aux lancers de Danny Agbelese (67-57, 33e) et personne n'imaginait le renversement de tendance qui allait s'opérer. Soudainement muets, les Palois multipliaient les mauvais choix offensifs, optant pour des solutions individuelles sans faire circuler le ballon et payaient cash le manque de réussite de sa doublette Pinero - Cox (4/18 aux tirs au total). Frustrés en attaque, ils relâchaient leurs efforts défensifs et encaissaient un rédhibitoire 13-0 en 6 minutes (67-70, 39e). Symboliquement, c'est le MVP du match Heiko Schaffartzik (20 pts, 6 rbds, 6 passes) qui donnait l'avantage aux siens sur un triplé à moins de 2 minutes du terme. Malgré une égalisation à longue distance d'Antoine Robinson, le momentum restait francilien et Warren finissait le travail (71-73). En 7 minutes, les Palois pourtant guidés par un très bon DJ Cooper qui frôlait une fois encore le triple-double (9 pts, 11 rbds, 11 passes) perdaient tout espoir d'intégrer le top 4. La dernière rencontre de championnat, disputée ce mardi à Dijon, se disputera sans enjeu et n'aura pour intérêt côté palois que de préparer au mieux les prochaines joutes en playoffs face à la SIG.





PRO A - J33
EBPLO - NANTERRE 71-73
(25-17, 18-16, 20-21, 8-19)               

Dimanche 14 Mai
17:00
Palais des sports, Pau
 M.DIFALLAH, P.CRETON, M.ROUX
EBPLO - NANTERRE 81-63


logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina