lnb-argent - proA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

L'Elan Béarnais n'est plus invaincu en son Palais cette saison, Le Portel étant parvenu à s'imposer vendredi (67-75), mettant ainsi fin à une série de 18 succès consécutifs côté palois, toutes compétitions confondues (12 en Pro A). Malgré un meilleur visage affiché en deuxième période, jamais les coéquipiers de Yannick Bokolo n'auront pu effacer totalement le retard accumulé à l'issue d'un premier quart manqué (10-23). Pire, les Béarnais ont perdu l'infortuné Ron Lewis victime d'une rupture du tendon rotulien dès la 3ème minute de la partie. L'arrière US devra subir une intervention chirurgicale dès ce samedi et sera éloigné des parquets durant plusieurs mois. 

Le Portel signe le meilleur départ, bien aidé par Chathuant qui claque deux triplés avant que n'intervienne la blessure de Ron Lewis (4-8, 2e). Allongé sur le parquet dans la raquette adverse, à l'endroit même où il s'était déjà blessé sérieusement au dos cette saison, le Chicagoan signale de suite au staff médical par un "it's over" (c'est fini) que c'est du sérieux..après plusieurs minutes d'attente, il quitte le parquet sur civière, ovationné par un Palais respectueux mais groggy par ce nouveau coup du sort qui frappe un des siens. L'arrêt de jeu n'a pas calmé les ardeurs de Gary Chathuant qui réussit son troisième (et dernier) tir à 3 points de la soirée juste avant que Mangin ne vienne conclure ligne de fond une nouvelle offensive des Portelois (6-15, 5e). Eric Bartecheky tente de remobiliser ces joueurs, envoie sa jeune garde (Cavalière et Carne) sur le parquet mais ce 1er quart s'achève sur un débours de 13 unités qui fait très mal (10-23, 10e).


Ron Lewis a été contraint de quitter ses coéquipiers après moins de 3 minutes de jeu ©Eric Traversié

La tendance se confirme jusqu'à la 15ème minute de jeu avec un écart maximum porté à 21 points suite au bon passage de Lasisi (15 pts à 6/9 aux tirs). Côté palois, Vitalis Chikoko a beau être au four et au moulin (12 pts, 7 rbds) cela ne tourne pas rond entre maladresse et pertes de balles (8 à la pause). Pourtant, les supporters assistent à un sursaut des Béarnais entamé par le 2+1 de Danny Agbelese suivi du triplé de Léo Cavalière (27-40, 18e). On se plait à imaginer un écart ramené autour des 10 points à la pause mais Dorsey puis Goulbourne à 3 points et au buzzer mettent en lumière toutes les difficultés rencontrées en défense par les Palois (31-47, 20e).    

Limité à 2 points à la pause, DJ Cooper sonne la révolte dès le retour des vestiaires avec 2 tirs primés qui donne espoir au Palais (39-51, 22e). Les Palois s'en voient toujours autant face à la défense acharnée des visiteurs mais en dépit d' une adresse à 30% environ, l'énergie affichée en défense porte ses fruits : la barre symbolique des 10 points de retard est franchie en toute fin de 3ème quart-temps suite à 5 points consécutifs de Taqwa Pinero (50-59, 30e). L'invincibilité au Palais, fortement mise à mal ce vendredi soir par un promu motivé et ambitieux peut-elle être préservée ? c'est la question que tout le monde se pose à l'entame du dernier quart. Taqwa Pinero, pourtant touché lui aussi cette semaine (crête iliaque) rajoute à nouveau 5 points à son compteur personnel et cette fois l'Elan est tout proche (55-59, 32e). Léo Cavalière, magnifique de vaillance en défense, joue juste (5 pts, 5 rbds, 13 d'éval) et ramène l'Elan encore plus près (57-59, 33e). A 58-61, l'Elan manque par 3 fois le shoot de l'égalisation avec 3 triplés manqués ( DJ Cooper x2 et Taqwa Pinero) et se précipite trop en attaque.


L'Elan a laissé passer sa chance même si à 2 minutes de la fin, l'écart n'est encore que de 4 petits points suite à 2 LF's de Yannick Bokolo (64-68). Le commando du "62" va verrouiller son exploit par le biais de Dorsey en mode climatiseur de salle avec son triplé (64-71, 39e). L'Elan, avec ses forces du moment, a tout donné en deuxième période mais paye cher son entame désastreuse pour s'incliner au final (67-75). En grande forme, les visiteurs sont ainsi les premiers à faire chuter les Palois cette saison au Palais (la dernière défaite avait été concédée face à Strasbourg en PO la saison dernière) et se révèlent de sérieux candidats au top 8. En cette triste soirée de "premières" c'est aussi la 1ère fois de la saison que l'Elan s'incline deux fois de suite en Pro A.  A 8 journées de la fin de la phase régulière, clairement, l'Elan est dans le dur, amoindri et affecté par cette terrible série de coups du sort. Le calendrier est pourtant sans pitié puisque dès dimanche il faudra reprendre la route avec dans le viseur le match face aux Sharks d'Antibes lundi soir (20h30). 




PRO A - J26
ELAN BEARNAIS - LE PORTEL 67-75
(10-23, 21-24, 19-12, 17-16)          

vendredi 07 avril 2017
20:30
Palais des sports, Pau
M. Difallah, M. Bayot, B. Peyridieu 
EBPLO - LE PORTEL Samedi 08 Avril à 17h

logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina