lnb-argent - proA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion
Retour sur la victoire paloise signée en Hongrie mardi soir (81-78) avec les réactions du coach Eric Bartecheky et d'Elie Okobo, ce dernier ayant offert la victoire à ses coéquipiers à 9 secondes de la fin sur un tir à 3 pts.

Eric Bartecheky : "Vu l'enjeu de cette rencontre, on s'attendait à un combat. Ce fut le cas, on l'a senti dans le jeu avec chaque possession très disputée et avec de la dureté dans les duels. On a laissé revenir Fehervar juste avant la pause alors qu'on avait moyen de faire un petit écart et c'est nous qui subissons au retour des vestiaires. Nous ne sommes pas assez agressifs et on perd quelques balles. On a eu le mérite de ne pas lâcher au cours de cette période délicate. Il y a eu ensuite la sortie de DJ Cooper pour flopping en fin de match. Cet incident a eu le mérite de resserrer l'équipe encore un peu plus et tout le monde a apporté des solutions. Elie (Okobo) a pris sa chance sur le shoot et on ne s'est pas demandé s'il fallait le faire ou pas à ce moment là, il a senti la chose. Nous nous sommes surtout attachés à bien défendre lors des dernières secondes de la partie. Les joueurs ont fait preuve d'une belle détermination. Le point noir de la soirée concerne la blessure d'Antywane (Robinson), touché au mollet. Il passera des examens jeudi et on en saura alors un peu plus. On va attendre aussi jeudi pour connaître les différents tirages au sort (Leaders Cup à 12h30 puis FIBA Europe Cup à 14h) et on aura alors plus d'indications sur notre calendrier mais cela risque d'être un beau casse-tête."



Elie Okobo : "C'était vraiment un match très compliqué avec une équipe particulièrement motivée face à nous. On espère tous disputer des rendez-vous comme celui-là dans une ambiance hostile. On était prêts mentalement, on joue les matches pour les gagner. Sur mon shoot (de la victoire, à 9 sec de la fin), je bénéficie d'un bon écran de JK (Edwards) alors je ne me pose pas de questions et je shoote. Après coup, je me suis dit que ce tir était un choix risqué car un peu prématuré mais il est rentré. On apprend beaucoup de ces matches, face à des équipes au basket si différent du nôtre, surtout lorsque c'est serré comme ce soir. On accumule de l'expérience. Bien sûr cette qualification va entraîner deux matches de plus au sein de notre calendrier mais à nous de bien récupérer et de gérer cet enchaînement de rencontres."
 

logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina