lnb-argent - proA logo blancproA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

C'est un nouveau chapitre de la saison qu'entame l'Elan Béarnais ce dimanche à l'Astroballe face à l'ASVEL (18h30, en direct sur Numéro 23 et SFR Sport 2). Il faut dire que depuis la dernière journée de Pro A qui avait vu l'Elan s'imposer à Orléans (64-53), il s'en est passé des choses en seulement 15 jours. Entre la défaite en 1/2 de Leaders Cup  justement face à l'ASVEL, l'élimination en 1/8e de finale de FIBA Europe Cup face à Ostende malgré une victoire au Palais, les blessures successives de Léo Cavalière, d'Elie Okobo puis d'Antywane Robinson et l'arrivée en renfort de l'arrière US Taqwa Pinero, on en oublierait presque que les Béarnais occupent toujours la 2ème place du classement en compagnie de Chalon/Saône (14v, 5d). Avec un effectif amoindri pour encore un bon moment, on serait tenté de dire que le retour à un rythme d'un match par semaine n'est finalement pas une si mauvaise nouvelle pour une équipe qui peut se concentrer désormais exclusivement sur la Pro A.

 
Pinero qualifié

C'est la bonne nouvelle de la semaine. Le nouvel arrière US (33 ans, 1.93m) pourra bien faire ses débuts sous le maillot palois ce dimanche. Eric Bartecheky précise néanmoins que le groupe "n'aura eu que deux séances de travail avec lui avant le départ pour Lyon. On a mis quelques systèmes de jeu en place mais la rencontre face à l'ASVEL va aussi lui permettre de s'intégrer. Sur ce qu'il nous a montré, c'est un joueur qui a de l'énergie, qui est capable de manier la balle, de tirer, d'utiliser des écrans et c'est toujours intéressant. Il semble avoir des qualités pour mettre la pression en défense mais j'espère qu'il pourra aussi apporter de la percussion et du danger sur le tir extérieur." L'intéressé s'est dit vendredi "très excité à l'idée d'entamer ce nouveau challenge. Il y a longtemps que je voulais jouer en France et je regrette que l'opportunité ne se présente que tardivement au cours de ma carrière mais je suis prêt à apporter toute mon énergie à cette équipe."

Une nouvelle identité

Le staff technique palois ne manque pas de travail en ce moment comme le rappelle Eric Bartecheky : "Nous sommes dans une optique de reconstruction d'une équipe avec une nouvelle identité, une nouvelle façon de jouer. La possibilité de jouer avec 3 arrières (DJ, Ron et Taqwa) devrait nous permettre de rééquilibrer le jeu en attaque pour ne pas que DJ ait toujours le ballon entre les mains. Il est important d'avoir du danger à ses côtés. On va voir comment on peut tirer le meilleur de tout cela sachant aussi que désormais nos "4" sont fuyants avec Jean-Michel et Antywane. Nous allons être obligés au cours des 15 jours à venir de réorganiser notre jeu d'attaque. Ce match face à Villeurbanne devrait nous permettre de voir ce que nous devons améliorer. Cela fait plusieurs semaines qu'on tire sur les joueurs, qu'on enchaîne les matches, qu'on fait peu d'entraînements et qu'on ne corrige rien alors forcément on n'est pas bien en place. On devrait pouvoir remédier à cela en passant à un match par semaine."
 


Taqwa Pinero a participé vendredi matin à sa première séance de travail avec ses nouveaux coéquipiers

Infirmerie

Après les deux matches de Leaders Cup la semaine passée, c'est vrai que DJ Cooper a encore joué 39 minutes mercredi. Depuis, il a le dos bloqué et ne pourra que rejouer dimanche sans s'être entraîné auparavant. Antywane Robinson ne sera finalement même pas du déplacement, le staff médical estimant qu'il était encore un peu juste et devrait pouvoir revenir milieu de semaine prochaine. Jean-Michel Mipoka, touché à la cheville mercredi soir, a été ménagé jusqu'à vendredi mais devrait pouvoir tenir sa place à l'Astroballe. 


Mission impossible ?

L'ASVEL, simplement battue en finale de la Leaders Cup par le tenant du titre monégasque a fait forte impression et semble en mesure aujourd'hui de lorgner sur le top 4 : "On va tout donner pour prendre le match mais on a bien conscience que cela sera très compliqué sachant que vu le niveau de jeu affiché en ce moment par les Villeurbannais, cela l'aurait déjà été même au complet." prévient coach Eric. " On a revu en vidéo les erreurs commises face à cette équipe lors du match en Leaders Cup et on va essayer de ne pas les reproduire.  Il a été plaisant de constater mercredi soir face à Ostende que malgré les circonstances, les joueurs ont été généreux dans l'effort. Bien sûr cela génère beaucoup de fatigue mais il va falloir garder cet état d'esprit. Après, comme on est un peu désorganisés en ce moment, il va falloir retrouver de l'efficacité aussi bien en attaque qu'en défense. L'ASVEL est difficile à stopper. Ils ont une confiance et un taux de réussite importants. Ils ont les gabarits dans la raquette avec Watkins, Uter ou Dragovic et leurs "petits" qui peuvent shooter de partout et qui vont très vite (Hodge, Nelson et Meacham). Pour Yannick Bokolo, ce match "s'inscrit dans le cadre d'une autre compétition que la Leaders Cup. Pourquoi aller disputer le match si on n'y croit pas ? Nous sommes carrément affaiblis mais il faut se battre jusqu'au bout. L'ASVEL joue très dur et montre aujourd'hui son vrai niveau. Nous, on les a toujours situés en haut de la hiérarchie et nous ne sommes pas plus surpris que cela de les voir évoluer ainsi."



PRO A - J20
ASVEL - ELAN BEARNAIS                      
Dimanche 26 février 2017
18:30 
 Astroballe, Villeurbanne
 J.Jeanneau, M.Bayot, T.Kerisit
  A suivre en direct sur 

BILLETTERIE

PUBLICITE

Animation-renault-Pau

BOUTIQUE

LE BASKET EN CLAIR

logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina