lnb-argent - proA logo blancproA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

ELan 24/24

Elan - MSB, les réactions

Retour sur la conférence de presse d'après-match à l'issue de la nouvelle victoire paloise (12/12 à domicile en Pro A pour les Béarnais) signée cette fois face au Mans (85-71). 

Will Yeguete : "On n'arrive pas à faire des stops importants et eux mettent des gros shoots, ça les a mis en confiance et le Palais a été derrière eux. Offensivement, on n'a pas réussi à proposer quelque chose de clair ni à concrétiser quand on pouvait le faire. Ils ont mérité cette victoire. Je pensais qu'on pourrait au moins physiquement les dominer car il n'avait pas beaucoup de joueurs mais ils sont parvenus à ralentir le rythme quand il le fallait. De notre côté, on ne parvient pas à réaliser des matches complets."

Alexandre Menard : "Pour moi, on perd le match en 1ère mi-temps car on aurait mérité de mener à la pause. On voulait les fatiguer car on savait qu'ils avaient des blessés. On voulait insister sur le fait de faire tourner la machine de plus en plus vite mais je pense qu'on ne l'a pas suffisamment fait en 1ère mi-temps et on n'a pas su exploiter au mieux leurs "faiblesses" du moment. On aurait pu les faire douter plus que cela. Il faut aussi reconnaître la qualité de cette équipe paloise et la qualité de son organisation aussi. Ils ont été capables de mettre des gros tirs mais on aurait pu éviter d'autres choses si nous n'avions pas commis autant d'erreurs. On a autant pêché dans l'organisation que dans le repli défensif. Ce qui m'embête, c'est qu'on lâche sur le 4ème QT. Il ne faut pas tout jeter à la poubelle non plus mais bon, à la fin, il n'y a pas la victoire."

Eric Bartecheky : "Par rapport au dispositif de départ qu'on a construit on a aujourd'hui 4 joueurs en moins et même si on a fait venir un élément en plus, cela fait beaucoup. C'est un ensemble compliqué à gérer en ce moment car ce soir on joue à 7. Les garçons ont été exceptionnels dans le comportement, dans l'engagement et ont su faire les efforts les uns pour les autres. C'est fabuleux à voir et c'est tout à leur honneur. Tout n'a pas été parfait mais on ne perd que 10 ballons, c'est vraiment très bien. On a joué juste, on a mis dedans avec nos shooteurs. Nous avons été sérieux et on a su retenir des enseignements de la défaite de Strasbourg. Face à un MSB à 9 joueurs qui ont su mettre de l'intensité, ce n'était pas simple à déjouer. Pour l'heure, on est à un seul match par semaine mais quand on va rentrer dans des successions de rencontres cela va devenir encore plus compliqué si on est dans cette situation là. Je ne suis pas inquiet mais la situation reste préoccupante. On va retrouver Léo (Cavalière) d'ici peu, on va avoir un groupe plus étoffé mais vraiment il le faut."




Ron Lewis : "On a joué ensemble, en sachant être d'entrée agressifs et concentrés. Les blessures qui affectent le groupe font partie des aléas d'une saison, il faut faire avec. Cela ne va pas nous empêcher de nous battre. Je me suis senti à l'aise ce soir. Le coach m'a parlé et m'a demandé de me reprendre. J'étais concentré et je devais faire ce qu'on attend de moi. (concernant l'arrivée de Taqwa Pinero) c'est un "vétéran" il connait parfaitement le basket et son rôle, c'est vraiment un joueur qui nous aide beaucoup."

Alain Koffi : "On n'est pas épargnés par les blessures en ce moment (Elie, Léo et Antywane étaient absents ce soir) et cela devient de plus en plus compliqué car physiquement on le ressent. Le Mans, c'est une équipe qui envoie du bois. On a su résister mais cela ne va pas durer. Nos adversaires commencent à cibler le fait qu'on tourne avec 7 joueurs. En ce sens, le retour de Léo la semaine prochaine va nous faire du bien. A domicile, on se sent bien, le public nous aide aussi et on joue notre jeu. On sait que si on fait tourner la balle, qu'on fait un maximum de passes, on est dur à arrêter et c'est ce qu'on a fait ce soir.  Le fait d'avoir de l'adresse nous a bien aidés car "en bas" c'était quand même costaud. Défendre sur Yarou ou Yeguete tout le match, ce n'est pas évident alors quand l'adresse à 3 points est au rendez-vous, cela te permet de souffler. (à propos de DJ Cooper) c'est le maître à jouer et on sait que c'est compliqué pour nos adversaires quand il a ce niveau là."

BILLETTERIE

PUBLICITE

Animation-renault-Pau

BOUTIQUE

LE BASKET EN CLAIR

logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina