lnb-argent - proA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

ELan 24/24

ASVEL - Elan, les réactions

Vitalis Chikoko, le MVP de la rencontre, Corentin Carne et bien sûr Eric Bartecheky ont réagi à l'issue de la fantastique victoire signée à l'Astroballe face à l'ASVEL (63-72)

Vitalis Chikoko : "C'était un match vraiment très important pour nous, surtout après celui perdu face à cette même équipe il y a quelques jours à Paris lors de la Leaders Cup. Peut-être qu'en raison de toutes les blessures qui ont touché notre groupe, nos adversaires ont pensé que cela serait plus facile pour eux et ont débuté la rencontre avec moins d'intensité que la semaine passée. Ils sont revenus avec plus d'agressivité après la pause mais nous avons su garder notre calme malgré leur retour. Je suis forcément content après ma prestation ce soir. J'ai essayé d'apporter un maximum d'énergie et d'aider l'équipe le plus possible. Il va falloir maintenant conserver cet état d'esprit au cours des prochaines journées."

Corentin Carne : " On peut affirmer que nous n'étions pas favoris ici au vu du niveau de l'ASVEL affiché lors de la Leaders Cup et en raison des nombreuses absences de notre côté. Ceci dit, nous étions ici pour défendre nos chances et jouer le coup à fond. Contrairement à la semaine passée, l'ASVEL n'a pas franchement réussi son début de rencontre et cela nous a permis de nous détacher. Ils sont revenus mais au prix d'une grosse débauche d'énergie et ont peut-être un peu manqué de lucidité dans le dernier quart. On n'a pas sauté de joie tout de suite car comme ils étaient revenus assez vite après la pause, on se disait qu'ils pouvaient le refaire en fin de match. Gagner à l'Astroballe n'est pas chose aisée alors dans les circonstances actuelles, c'est un sacré gros coup qu'on réalise. Personnellement, j'avais déjà beaucoup joué dans l'après-midi avec les espoirs et ce n'est jamais facile de rentrer au cours d'un tel match. J'ai été timide en attaque mais j'ai tout donné en défense et je pense que le coach n'était pas si mécontent de mon apport pour m'avoir laissé aussi longtemps sur le parquet !"

carne01

Eric Bartecheky : "Comme je l'avais dit avant le match, nous ne voulions pas reproduire les mêmes erreurs que celles commises lors de la demi-finale de Leaders Cup même si nous nous sommes présentés ici très amoindris. L'ASVEL était sur un nuage en ce moment  mais n'a pas montré le même visage en première mi-temps que lors de ses dernières prestations. Il a néanmoins fallu gérer au mieux les fautes de notre côté, en faisant sortir rapidement Jean-Michel (Mipoka) pour placer Alain Koffi en 4 et Vitalis (Chikoko) en 5. Taqwa (Pinero) a aussi vite été pénalisé et on a décidé de le préserver pour la suite de la rencontre. Malheureusement au retour des vestiaires, nous avons reculé, joué sans rythme et pas pu développer notre jeu. C'était une situation assez pénible à vivre depuis le banc. L'ASVEL est revenu très vite au score et franchement, au vu des circonstances, le match pouvait basculer du mauvais coté. Malgré tout, l'équipe n'a pas paniqué et les joueurs sont restés sereins. Le moment clé se situe en fin de troisième quart-temps où on a réussi à recréer un petit écart. Vitalis (Chikoko) a vraiment été dominateur, bon en défense et efficace au bon moment en attaque. Quand on prend en compte nos problèmes d'effectif, l'intégration d'un nouveau joueur, la fatigue liée à notre rencontre de mercredi soir face à Ostende, on réalise qu'on a fait une grosse performance. On va avoir une semaine pour souffler et bien préparer la venue du HTV au Palais des Sports."

logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina