lnb-argent - proA logo blanc -  Site officiel de l'Elan Béarnais Pau - Lacq - Orthez Retrouvez nous sur : Facebook Twitter android logo bleu Appstore Dailymotion

ELan 24/24

Elan - ASVEL, infos billetterie

Pro A (J6) + de 5 000 places ont déjà trouvé preneur pour ce match mais la réservation se poursuit aujourd'hui. Voici les différentes modalités pour vous procurer vos billets d'ici dimanche soir (coup d'envoi à 18h30) 

- à la billetterie du club (secrétariat du Palais des Sports) :
samedi 21 octobre de 10h à 12h et de 14h à 18h puis dimanche 22 octobre de 10h à 12h

- par téléphone :
au 05 59 80 01 22 (taper 1) aux horaires indiqués ci-dessus

- sur notre billetterie en ligne, accessible 24h/24 :  

- aux guichets extérieurs du Palais des Sports :
dimanche à partir de 14h




BCM - Elan, les réactions

Julien Mahé (coach BCM Gravelines-Dunkerque) : "Je suis très fier de ce groupe de garçons qui se bat, qui travaille tous les jours et qui a montré ce soir de vraies valeurs. On a vu que le basket était un sport collectif et que cela pouvait se jouer jusqu'à la dernière seconde, qu'il ne fallait jamais abandonner. On a fait encore une fois des erreurs, on a eu des problèmes de fautes, nous nous sommes retrouvés à -15 et beaucoup auraient lâché mais pas eux. On a affiché le visage que l'on montre depuis trois jours à l'entraînement. Les gars se sont tous battus comme des chiens. C'est notre 5ème match et c'est celui au cours duquel on fait le plus de passes décisives."



Serge Crevecoeur (coach EBPLO 
: "Les gars sont déçus, ce sont des adultes, ils savent ce qu'ils ont fait et cela ne servait à rien après le match de leur mettre encore plus la tête sous l'eau. Il y a un constat clair : Gravelines a fait preuve d'une superbe agressivité en 2ème mi-temps et on n'a pas répondu. On était bien en place défensivement en 1ère mi-temps en étant agressif sur le ballon  mais tout s'est un peu désagrégé après la pause. On n'a pas fait preuve d'assez de maturité, on a été soft. On n'est pas très loin mais cela ne passe pas. Ce n'est pas de la suffisance ce soir, vraiment pas. On se doutait que sans Cooper, il y aurait une réaction d'équipe. On avait aussi dit que Serron était un excellent shooteur et il l'a prouvé en terminant le match à 100%, félicitations à lui. En deuxième mi-temps ce n'est pas nous. Quand c'est dur en face, on doit aussi rester dur en défense et ne pas tomber dans une forme d'apathie. Gravelines a eu une réaction d'orgueil et on n'a pas su faire face. Il faut apprendre de cela et j'espère qu'on va rebondir comme on avait su le faire après l'échec au Mans. C'est une bonne mise en garde car maintenant on va jouer l'ASVEL et là, ce sera dur du début jusqu'à la fin."

Elie Okobo : "On était pas mal en 1ère mi-temps mais par la suite, ils sont revenus beaucoup plus dur, que ce soit en attaque comme en défense et nous n'avons pas su répondre présents. On a été surpris et surtout incapables de réagir. On était vraiment à l'aise en 1ère mi-temps mais nous n'avons pas été assez combatifs. Il va falloir apprendre de ce match et surtout se préparer dès maintenant à affronter l'ASVEL qui arrive dimanche au Palais."

Elan - HTV, les réactions

Ferdinand Prenom : "C'est notre deuxième match à l'extérieur cette saison et la deuxième fois qu'on démarre très mal. Pourtant le coach avait donné les bonnes consignes. Pau joue très vite, en première intention, agressif au rebond. On commence le match par un 15-0 qui fait mal à la tête. Du coup, en première période, ce n'est pas nous, on est encore à l'échauffement, que ce soit pour le 5 de départ comme pour les joueurs en sortie de banc comme moi. C'est une défaite collective car on n'a pas su jouer notre basket."

Manu Schmitt (coach Hyères-Toulon) :
"On a pris une leçon, d'agressivité, d'intensité et d'exécution. On savait que Pau allait arriver le couteau entre les dents et on commence le match par deux balles perdues qui nous coûtent très cher. Derrière cela, on a mis 20 minutes à se réveiller, mais on sait très bien qu'après le mal est fait. On était en retard sur tout, on les a complètement laissés imposer leur rythme alors oui c'est clairement une leçon. On va apprendre de ce match, cela ne remet rien en cause sur ce qu'on a pu faire jusqu'ici. La réalité de la Pro A, c'est ça. On peut toujours dire qu'on n'a pas été dedans mais bon, Pau a fait ce qu'il fallait pour cela et est à créditer d'un très bon match, très solide, félicitations à eux."


Taqwa Pinero a encore frappé : 15 pts à 5/8 à 3 pts. Il affiche un magnifique 12/21 derrière l'arc (57% de réussite) depuis le début de la saison ©Eric Traversié  



Taqwa Pinero : "On avait joué au Mans sans énergie et sans énergie on ne peut pas gagner. Notre défense a cette fois été incroyable et tout le monde a joué ensemble, c'est la chose la plus importante. On en une équipe jeune et je suis heureux finalement qu'on est perdu de cette façon au Mans, car tout le monde a su apprendre de ses erreurs (à propos du prochain déplacement) Je n'ai jamais joué à Gravelines mais j'ai entendu parlé de l'ambiance là-bas. Chaque rencontre est un gros rendez-vous."

Alain Koffi
 : "On a respecté cette équipe de Toulon qui était en forme et on a surtout corrigé nos erreurs depuis notre dernier match au Mans où on avait clairement abusé du shoot extérieur. Il fallait qu'on montre une autre image car cela n'avait pas été beau à voir. On a eu plus d'équilibre entre les tirs intérieurs et extérieurs. On a eu de la réussite et défensivement nous avons été énormes. Ce soir on a vu une équipe qui joue ensemble et c'est comme cela qu'on gagnera les matches." 

Serge Crevecoeur (coach EBPLO) : "Offensivement quand on peut jouer avec un rythme élevé, cela peut donner donner de belles choses que j''imagine plaisantes à voir pour le public, notamment en 1ère mi-temps. On a 16 ou 17 passes décisives à la pause, c'est beaucoup. Ce qui m'a plu ce soir, c'est la mentalité de l'équipe. Lorsqu'on va avoir, et cela arrivera, plus de difficultés au cours d'un match, il faudra pouvoir s'appuyer sur une base solide et cela s'appelle la défense. Il n'y a rien d'autre à faire que cela. On ne l'a pas assez vu au Mans la semaine passée mais ce soir, les joueurs étaient concernés depuis le début. On savait que Cowels était vraiment en réussite depuis le début du championnat et ce soir il met 5 points. Bravo à Yannick et à toute l'équipe car je ne veux pas sortir un joueur en particulier : ce soir, c'était vraiment solide défensivement. 56 points encaissés, on a fait le travail, c'était un match sérieux. On essaye de donner confiance à tout le monde mais la vérité, c'est que tout le monde est important, chacun à un rôle, jusqu'à, et ils ont intérêt à le croire, Thibault (Daval-Braquet), Damien (Larribau) et Emile (Chassaigne). Ils nous permettent d'avoir des entraînements de qualité et c'est un message fondamental pour l'avenir du club que de donner des minutes de jeu à ces jeunes du centre de formation. je me dois de leur rendre ce qu'ils nous donnent à l'entraînement."

MSB - Elan, les réactions

Yannick Bokolo : "On a vraiment effectué une mauvaise entame de match en manquant totalement de rythme. On n'a pas montré notre vrai visage au cours du 1er acte. Cela s'est un peu mieux passé par la suite mais sans "mettre dedans" il était compliqué de revenir,  d'autant que nous sommes restés désorganisés en attaque. Notre adversaire a été plus présent que nous et mérite sa victoire."


4 pts, 7 rbds et 13 d'évaluation  pour Yannick Bokolo

Serge Crevecoeur (coach) : "Il n'y a rien à dire, le MSB a été plus fort que nous sur ce match. Nous n'avons pas bien fait bouger le ballon, on a déjoué. On avait dit de mettre plus la balle "inside" mais le faire, c'est autre chose. Nous n'avons pas fait preuve d'excès de confiance, je crois simplement qu'il faut reconnaître certaines fois la supériorité de son adversaire et c'était le cas ce soir. Cette défaite peut nous faire du bien et elle peut nous permettre de progresser. On va travailler dès à présent sur le prochain rendez-vous qui s'annonce également compliqué puisqu'on va recevoir un HTV invaincu après 3 journées et qui va arriver au Palais des Sports en pleine confiance. Ce n'est pas vraiment une surprise pour nous, en ayant affronté à deux reprises la formation varoise lors de la préparation, on s'était dit avec Laurent (Vila) que ça jouait vraiment bien au basket."

Elan - Nanterre 92, les réactions

Heiko Schaffartzik : "Félicitations à Pau qui a vraiment très bien joué. L'an dernier Pau c'était avant tout DJ Cooper, joueur MVP de la Ligue vraiment fort mais cette saison, l'Elan est plus une vraie équipe comme on a pu le voir aujourd'hui. Ils ont très bien défendu et cela a changé notre rythme. Nous on doit apprendre de ce match et on ne dispose pas de beaucoup de temps car on joue vendredi à Minsk avec au bout la qualification pour la Champion's League." 

Pascal Donnadieu (coach Nanterre 92) : "Il faut féliciter cette équipe de Pau qui mérite amplement sa victoire qu'ils ont su construire dans la durée avec beaucoup d'intensité et d'agressivité. Nous, nous n'avons pas su répondre. J'avais prévenu malheureusement les gars à la pause que si on continuait un match d'attaque, en  défendant de la sorte, il se pourrait qu'on mette moins de points à un moment donné et qu'alors il arriverait ce qui s'est effectivement passé lors du 3ème quart-temps. C'est une suite logique, on ne peut pas miser tout sur l'attaque. On n'a pas mis un tir dans ce quart mais ce n'est pas un hasard. Ils ont durci comme il fallait le faire, on a reculé et cherché des solutions individuelles. C'est une équipe qui nous a dominés dans tous les compartiments du jeu. C'est une très bonne leçon et cela prouve le travail qu'il nous reste à faire."


Serge Crevecoeur face aux journalistes après la belle victoire des V&B

Alain Koffi : "On a préparé ce match en se disant que Nanterre serait supérieur à notre dernier adversaire, Chalon/Saône et on savait que nous avions intérêt à être prêts. Défensivement on a fait le nécessaire pour les contrarier au maximum, on a respecté le plan du coach et cela s'est plutôt bien passé. On a su creuser l'écart dans le troisième quart-temps et derrière on a pu dérouler notre jeu offensif. On a aussi été en réussite et tout le monde a pu participer. Si on continue comme cela, nous allons être compliqués à jouer. Au vu du début du calendrier, on s'est dit que ce n'était pas gagné d'avance. Nous sommes maintenant dans une situation plus confortable mais il ne faut pas se relâcher pour autant car samedi on est au Mans et on connait le style de jeu d'Eric (Bartecheky) : ça va être du sérieux !" 

Ken Horton: "Très heureux après ce succès car on attendait ces premiers matches et surtout ce 1er rendez-vous à domicile avec beaucoup d'impatience après une longue pré-saison. Le public a joué son rôle de 6ème homme sur le parquet, le soutien des tribunes nous a beaucoup aidés ce soir en nous apportant de l'énergie et j'ai vraiment aimé l'atmosphère du Palais des Sports."

Serge Crevecoeur (coach EBPLO) : "Je suis très content de notre prestation collective. C'est comme cela que nous devons aborder chaque match : avec de la concentration pour exécuter au mieux le "game plan". On a été justement un peu en difficulté en première période suite à des erreurs de concentration et on l'a payé cash tout de suite car il y avait des joueurs de qualité en face. Il n'existe pas de remède miracle, j'ai simplement dit aux gars à la pause de juste un peu mieux exécuter défensivement - on a fait un ajustement sur les écrans - mais surtout de croire dans notre défense. En début de 3ème QT, on est sorti très très fort avec beaucoup d'intensité défensive et de la solidarité. A mon avis, Nanterre est une des équipes du championnat qui joue le mieux offensivement, qui sait très bien faire bouger le ballon sur le jeu avec écrans et on a pourtant tout contrôler, ils n'ont pas trouvé beaucoup de solutions, on avait une main dans la figure sur tous leurs shoots et on a aussi contrôlé le rebond. On a respecté à merveille les missions défensives au cours de ce quart et c'est là qu'on a pu faire le trou. On a ensuite géré le match avec intelligence. Je voudrais féliciter d'abord toute l'équipe mais aussi le jeune Elie Okobo pour la maturité dont il a fait preuve ce soir justement pour sa gestion du match : 1 balle perdue, 5 passes décisives, s'il peut garder ce ratio toute la saison, je signe tout de suite."

Chalon - EBPLO, les réactions

Serge Crevecoeur (coach) : "Défense et solidarité : on a affiché ce soir l'identité que je voudrais que l'équipe ait cette saison. On a aussi réussi à bien partager le ballon en attaque. On a su faire preuve de maturité notamment au cours du 3ème quart-temps pour maintenir notre adversaire à distance. Je suis satisfait de voir qu'Elie (Okobo) et Kyan (Anderson) se complètent bien à la mène avec respectivement 8 et 7 passes décisives sur les 26 de l'équipe. C'est la victoire du collectif avec 8 joueurs à 10 d'évaluation et plus. Nous avons pu équilibrer correctement les temps de jeu en prévision du match de mardi et il va falloir vite récupérer. C'est sûr qu'on va pouvoir s'appuyer sur ce qu'on a fait ce soir pour progresser et travailler avec un peu plus de sérénité. Cela va être chaud face à Nanterre 92 qui a effectué une très belle fin de préparation et un excellent match des champions."  

Alain Koffi
(13 pts, 4 rbds, 10 d'éval) : "On a tous bien défendu et en attaque tout le monde s’y retrouve, personne n’est frustré. Tout le monde touche le ballon et a de bons tirs. Dans ce cas, c’est difficile pour l’adversaire de nous arrêter. Je m’éclate autant que l’an dernier même si avec DJ Cooper il y avait une grande complicité. Cette année, la balle circule bien, personne n’est égoïste, dans les deux cas c’est du plaisir et on gagne, ce qui reste le plus important. Nanterre, c’est du costaud ! Nous les avons battus deux fois en préparation mais il leur manquait quatre joueurs. Au Palais, ils seront tous là. Il s'agit toujours d'une grosse cylindrée. A domicile, l’an dernier on a eu très peu de défaites, nous nous y sommes habitués et on veut prolonger cette dynamique. Les gens viendront nous soutenir si on continue de prendre autant de plaisir ensemble. "

7 pts, 7 passes et 12 d'éval en 19 min/jeu pour Kyan Anderson 

Khalid Boukichou (12 pts, 11 d'éval) : "C'est avec notre défense que nous sommes parvenus à faire la différence et même si on a un peu baissé la garde en 3ème quart-temps, nous avons quand même plutôt bien géré notre avance. Les stats le prouvent : c'est un plaisir de jouer ensemble, aucun des gars n'essaye de la jouer pour lui. Personnellement, je suis très l'aise, je me sens bien et je joue comme à l'entraînement, c'est à dire en donnant tout. On savait que Chalon/Saône devait réagir mais nous étions prêts à relever ce défi. A domicile on souhaite toujours bien faire alors dès mardi on va faire en sorte de "protéger notre maison" comme on dit !" 

Elie Okobo (MVP, 14 pts, 8 passes, 21 d'éval, au micro de SFR Sport 2) : "On travaille dur depuis début août. On a fait une grosse présaison en travaillant beaucoup notre collectif basé sur la défense et ce soir cela a fonctionné. On a fait beaucoup de stops, on a eu du jeu rapide et, le plus important, nous avons joué en équipe. C'est vrai que ma blessure à la Leaders Cup en février a été un gros coup dur mais là je reviens en forme, je suis vraiment déterminé. Je compte donner 100% à chaque match. Je suis content, mes coéquipiers me font confiance, le coach aussi et je vais leur rendre la pareille."

logo villePau logo cclacq logo PA logo-nouvelle-aquitaine logo peak
logo tigf logo fld logo tempo logo casinoPau logo dpd  logo-hotelina